updated 05/12/2016 14:28

Marseille - RC Lens : si près du but et pourtant si loin désormais...

OM-Marseille-RC-Lens-defaitePersonne ne donnait cher de la peau de notre Racing avant cette rencontre, y compris chez les supporters lensois ! Pour beaucoup, Lens allait prendre une taule face à un adversaire qui devait réagir après avoir été battu (1-0) par l’OL dimanche dernier en Championnat et par Rennes mercredi en Coupe de la Ligue (2-1). D'autant que la prestation lensoise face à Créteil n'avait rien fait pour rassurer les différents obervateurs.

Et pourtant, même si la logique a été respectée, le scénario du match a donné tort aux plus pessimistes ! Oui, Lens a perdu, mais Lens a été grand dans la défaite. En faisant jeu égal avec le leader de la Ligue 1, en faisant trembler le Vélodrome jusqu'à la dernière minute du match, ces joueurs ont été à la hauteur de nos attentes.

C'était pourtant loin d'être gagné, tant les Lensois n'ont pas existé durant les dix premières minutes. L'ouverture du score intervint d'ailleurs dès la 10e minute : l'OM ouvre le score d'une superbe tête plongeante de Nicolas Nkoulou sur un corner que la défense ne dégage pas. Un peu groggy, les Sang et Or mettent moins de dix minutes pour réagir par l'intermédiaire de Pierrick Valdivia qui, d'une frappe lourde, inquiète une première fois Mandanda (18e). S'en suit une succession d'occasion lensoise, et surtout deux grosses occasions où Benjamin Bourigeaud (29e) et Pablo Chavarria (30e) ne cadrent pas leurs tentatives. Les efforts lensois sont tout de même être récompensés une minute plus tard, grâce à un but plein de sang froid inscrit par Baptiste Guillaume (son premier en Ligue 1), après un très bon travail d'un Pablo Chavarria intenable durant cette première période.

En rentrant aux vestiaires, Antoine Kombouaré pouvait être satisfait de la prestation et du comportement de son équipe.

De retour sur le terrain, les Marseillais affichent une plus grande ambition. Après un premier rappel à l'ordre de Payet bien négocié par un Valentin Belon vigilant (48e), les Olympiens trouvent une deuxième fois les filets lensois par l'intermédiaire de Thauvin, bien servi par Gignac (60e). Loin de se laisser abattre, les Lensois font le siège du but de Mandanda et se procurent plusieurs occasions dangereuses sans parvenir à concrétiser. Cette domination lensoise ne fait que prendre de l'ampleur après l'expulsion logique de Romao à la 75e pour un second avertissement. En vain, malheureusement et malgré un ultime face-à-face Yoann Touzghar - Steve Mandanda remporté par ce dernier.

Au final, c'est la déception qui prédomine après ce triste scénario : les Lensois n'ont pas démérité dans ce match, se sont battus courageusement, se sont créés des occasions mais n'ont pas su concrétiser et égaliser. Mais les Sang et Or ont fait trembler l'OM et auraient mérité un meilleur sort. Au classement, Lens est désormais 17e de Ligue 1, à un point de la zone de relégation. Place désormais à une autre belle pièce de la Ligue 1 avec la réception de Bordeaux Samedi à 17h.

Rémi

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.