updated 04/12/2016 06:48

RC Lens - Créteil : le Racing prend déjà la porte

RC-Lens-Creteil-Coupe-de-la-Ligue-Deme-NDiayeComme l’an dernier, le RC Lens voit son parcours en Coupe de la Ligue prendre fin contre l’US Créteil Lusitanos. Défaits dans un match fleuve et à rebondissements la saison dernière, les Lensois ont cette fois-ci cédé sans donner le sentiment de combattre.

Sans doute les esprits déjà tournés vers le match de dimanche et avec les efforts de vendredi encore un peu dans les chaussettes, les Lensois n’ont jamais réussi à prendre le match en main et à faire valoir la différence de niveau prétendue entre les deux équipes.

Devant un public frigorifié et amorphe, les Artésiens ont peiné à rentrer dans leur match, laissant les Cristoliens être maître du ballon. C’est donc assez logiquement que les coéquipiers de Jean-Michel Lesage se créent les premières actions chaudes. Dès la première minute de jeu, Andriatsima, servi par-dessus la défense lensoise, se présente seul dans la surface de Belon, mais ne cadre pas. Premier avertissement d’une longue série pour l’arrière-garde lensoise. Par la suite, c’est Ndoye qui se montre à son avantage, mais sa tête frôle la lucarne du portier lensois.

Malmenés et ballotés dans le jeu, les Lensois rentrent dans le match en remportant de plus en plus de duels au milieu de terrain. Dans le sillage de son capitaine, les Sang et Or se montrent de plus en plus pressants et offrent moins d’opportunités à leurs adversaires. Sur le plan offensif, la seule action notable est cette frappe de Dème N'Diaye à 25 mètres des buts adverses, mais contrée en corner. Au final, M. Castro met fin à une première mi-temps insipide qui n’encourage guère le public lensois à espérer une issue favorable. La pause va permettre à tout le monde d’aller se réchauffer.  

Au retour des vestiaires, Lens semble revenu avec de meilleures intentions, à l’image d’un Wylan Cyprien auteur de deux belles frappes qui permirent à Kerboriou de se mettre à l’honneur. Dans la minute qui suit, Ahmed Kantari se rend coupable d’une faute de main aux abords de la surface de réparation lensoise. Sur le coup franc qui suit, Jean-Michel Lesage profite d’un placement hasardeux du mur lensois et de sa qualité de frappe pour ouvrir – logiquement – le score (57e)

Si l’entrée de Bourigeaud amène un peu de tonus au milieu lensois, jamais les Sang et Or ne parviendront à mettre réellement la pression sur la cage adverse. Les passes latérales et les pertes de balle continuent de plus belle, tandis que les Cristoliens profitent de phases de jeu bien menées pour confisquer le ballon aux hommes de Kombouaré. Excepté une tête de Baptiste Guillaume au-dessus de la barre transversale, suite à un centre venu de la droite de Chavarria, les Lensois ne sont jamais parvenu à se mettre en position dangereuse. Et comme un malheur ne venant jamais seul, Genest vient définitivement doucher les espoirs des 3 848 spectateurs ayant fait le déplacement en doublant la mise d’une magnifique frappe qui vient se loger dans la lucarne d’un Valentin Belon médusé.

Au terme d’un match de piètre qualité, Lens s’incline donc logiquement face à un adversaire qui était pourtant largement à leur portée. Exit, la Coupe de la Ligue, le Racing va désormais se tourner vers les affaires courantes et le périlleux déplacement qui l’attend, dimanche, pour y affronter un adversaire d’un tout autre calibre, le leader marseillais. Espérons que ce non-match sera rapidement évacué par le groupe, qui semblait de toute manière ne pas avoir fait de cette compétition un objectif, eu égard à la prestation livrée.

Romain PECHON, correspondant à Amiens pour MadeInLens.com 

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.