updated 11/12/2016 07:24

Stade Rennais - RC Lens : les notes MadeInLens

MadeInLens-les-notesÀ l'occasion de la 9ème journée de Ligue 1, le RC Lens se déplaçait sur la pelouse du Stade Rennais et s'est logiquement incliné (2-0). Paul-Georges N'Tep signe un joli doublé, sur une merveilleuse frappe enroulée à l'entrée de la surface en début de seconde péiode et sur un face-à-face où il dribble Rudy Riou en fin de rencontre.

Au classement le Racing tombe pour la première fois dans la zone rouge (18e) avec 8 points, à égalité avec Caen mais avec une moins bonne différence de buts que le club normand (-3 contre -1).

Ce dimanche, ce sont Thomas Vandaële et Christopher, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, sur le coaching d'Antoine Kombouaré et la qualité du match réalisé par les Rennais.

Rudy Riou :

- Note de Thomas Vandaële : 6/10

Rudy a longtemps, très longtemps tenu la baraque avant de prendre un missile en pleine lulu par l’ami N’Tep. Cependant, le portier Lensois assure et amène son expérience à une défense vraiment très jeune. Sans lui, on en prenait au moins 126 ! 

- Note de Christopher : 6/10

Que peut-on lui reprocher sur les deux buts ? Rien, il est abandonné par sa défense. Sans lui on repartait avec une valise, sans lui on était mené 3-0 après un quart d'heure de jeu. IL fait ce qu'il peut Rudy mais avec cet effectif il ne fait que retarder l'échéance.

 

Dimitri Cavaré :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10

Une énorme activité offensive, mais de gros errements défensifs par moment. Il ne monte pas sur N’Tep avant que ce dernier ne sorte le plumeau pour nettoyer la lucarne Sang & Or. Il montre quand même qu’avec ses grosses cuisses et ses gros bras, il peut vite devenir le Mr Propre du côté droit Lensois.

- Note de Christopher : 5/10

On peut lire son match de deux manières différentes. La première, louer son apport offensif et son incroyable puissance dans les duels, ainsi qu'une vitesse intéressante. Sans compter ses longues touches qui peuvent apporter le danger. La seconde, critiquer ses erreurs, comme celle de vouloir trop monter, et d'ainsi perdre du jus et de ne pas pouvoir redescendre défendre au plus vite, ou alors ses fautes de concentration qui laissaient parfois Paul-Georges N'Tep seul. D'ailleurs il était au marquage du double buteur, c'est un signe. Malgré tout, pour son jeune âge, il réalise de très belles choses.

 

Loïck Landre :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10

Le patron, à 21 ans, mais le patron quand même. Un an en arrière, après quelques prestations pour le moins décevantes en latéral droit, on aurait eu du mal à croire qu’il serait le patron de notre défense. Prestation ternie par son duel bien foiré face à N’Tep sur son deuxième pion, avec sa belle glissade.

- Note de Christopher : 5/10

Comme d'habitude l'ancien Clermontois a été solide. Il est le véritable patron de la défense nordiste malgré son jeune âge. Il ne peut pas faire grand chose sur l'ouverture du score où la défense centrale est abandonnée par ses latéraux. Un peu coupable sur le second.

 

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Thomas Vandaële : 4,5/10

Sceptique quand j’ai vu le choix d’Antoine Kombouaré, mais JP (oui, je vis dans les années 2000 avec tous les surnoms de merde que ça implique) a bien tenu son rôle derrière. Serein, il a bien tenu face aux assauts Rennais, mais ne peut rien sur le but de N’Tep, en tout cas sur le premier, car sur le deuxième, merci la relance de merde…

- Note de Christopher : 4/10

Pour une fois j'allais lui mettre la moyenne, car tout au long de cette rencontre je l'ai trouvé serein et peu mis en danger. Mais ça c'était avant qu'il nous fasse une relance foirée plein axe au milieu de terrain qui va se conclure par le second but rennais. Ah Jean-Philippe, tu es incorrigible !

 

Ludovic Baal :

- Note de Thomas Vandaële : 4,5/10

Tonton Ludo (oui, à 28 ans, il est assez vieux pour être le tonton de tous les joueurs de l’équipe excepté Riou) a eu du mal face aux ailiers Rennais, mais a tenté d’apporter le surnombre devant, sans succès. Mais même dans ses moins bons matchs, il reste une valeur sure pour Kombouaré.

- Note de Christopher : 4,5/10

Premier match vraiment raté par le latéral sang et or. Il a souffert défensivement face à Kamil Grosicki qui a, heureusement pour le Racing, souvent mal ajusté ses centres. Peu en vue offensivement, l'ancien Manceau a vécu une soirée sans.

 

Benjamin Bourigeaud :

- Note de Thomas Vandaële : 4/10

Le gars du cru a travaillé dans l’ombre, certainement pas là où on l’attend, mais il su mettre le bleu de travail et gratter pas mal de ballons. Il a cependant eu du mal dans ses transmissions, les petits coups de patte qui auraient fait du bien… Au final, trop discret ! Remplacé par Alharbi El Jadeyaoui.

- Note de Christopher : 4/10

M'a semblé bien à l'aise en début de rencontre à un poste qui réclame une puissance physique qu'il n'a pas. Puis il a commencé a raté ses relances et transmissions, à souffrir physiquement et à disparaître tout simplement... Suppléé par Alharbi El Jadeyaoui, qui a tenté d'apporter sa vitesse, en vain.

 

Wylan Cyprien :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10

Oh putain, il a pris cher le Wylan !!! Les milieux Rennais ont tout de suite senti l’importance du jeune Lensois dans l’entrejeu, au point de le matraquer pendant 90 minutes. Il a quand même su diriger le jeu Lensois par sa qualité de passe, mais est resté trop juste comme toute l’équipe.

- Note de Christopher : 5/10

Le meilleur milieu lensois sur la pelouse. D'ailleurs les Rennais ont du bien étudié les Lensois à la vidéo et remarquer le bon début de saison du numéro 23 artésien. Car il en a pris des coups le gamin. Sa vitesse et son culot ont agacé les Bretons qui l'ont balancé à chaque occasion.

 

Pierrick Valdivia :

- Note de Thomas Vandaële : 4/10

Calife à la place du calife en l’absence de Le Moigne, Pierrick aurait aimé mettre le gâteau sur la cerise (Oui oui, lui même l’avait dit…). Il a su apporter son expérience et gratter pas mal de ballons, mais n’a pas su se porter vers l’avant pour apporter le surnombre. Même constat que l'homme à la crête blonde, trop discret ! Remplacé par Baptiste Guillaume.

- Note de Christopher : 3/10

A traversé le match comme un fantôme, à l'instar d'un Baptiste Guillaume (qui le remplacera pour nous rejouer son numéro hebdomadaire du film « Casper l'apprenti fantôme ») qui à chaque entrée en fin de match n'apporte rien. Là c'était sur une rencontre presque entière donc forcément ça se voit plus. N'a rien apporté, un match à oublier.

 

Pablo Chavarria :

- Note de Thomas Vandaële : 5,5/10

Corones ! C’est le mot qui définit le mieux l’ami Pablo. Le mec n’est pas au niveau techniquement sur ce match, mais il a sorti la mobylette pour enchaîner les aller-retour et apporter un soutien énorme devant comme derrière. Vraiment précieux sur son aile !

- Note de Christopher : 6/10

Certainement le meilleur lensois sur la pelouse, jusqu'à ce que la fatigue se fasse ressentir. Bon OK la fatigue arrive vite chez Pablo, là je l'ai senti moins bien à la demi-heure de jeu. Mais il s'est arraché, a défendu comme un beau diable et a traversé le terrain en long, en large et en travers. Il est courageux l'Argentin, dommage que son physique ne lui permette pas de passer un palier.

 

Dème N'Diaye :

- Note de Thomas Vandaële : 3,5/10

Le joueur le plus frustrant sur le terrain. On sait qu’il peut apporter beaucoup et s’imposer, mais à chaque fois, il semble avoir peur de saisir sa chance… Dommage, parce qu’on sent qu’il pourrait être cette recrue qu’on attend devant. Remplacé par Adamo Coulibaly.

- Note de Christopher : 5/10

Ce garçon si souvent critiqué enchaîne les titularisations sur le côté gauche et ce n'est pas une surprise selon moi. Sa vitesse et sa qualité de centres sont des atouts indéniables pour une équipe en souffrance comme l'est le RC Lens. Malheureusement il fait parfois les mauvaix choix et quand il fait les bons, son avant-centre n'est pas au rendez-vous. Remplacé par Adamo Coulibaly, qui n'a pas pu faire grand chose dans une fin de rencontre maîtrisée par les Rennais.

 

Yoann Touzghar :

- Note de Thomas Vandaële : 4/10

Un peu plus d’envie que précédemment, un mieux, des mouvements, une frappe de merde, mais de l’envie tout de même. Ça suffisait face aux défenses en carton de la Ligue 2, pas du tout en L1…

- Note de Christopher : 4/10

Il a essayé tout au long de la rencontre. Il a réalisé de nombreux appels, s'est jeté pour tenter de reprendre les centres, a même tenté une frappe (une frappe vraiment ?) à l'entrée de la surface. Autant en Ligue 2 on sentait à tout moment qu'il pouvait nous sortir une action décisive, autant en Ligue 1 on se demande ce qu'il fait là...

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- L'avis de Thomas Vandaële :

Aller à l’extérieur, avec un effectif de poussin B et afficher un visage comme ça, tient du miracle. AK est un sorcier, mais pas ceux qui font win gardium leviosa ! En tout cas, il ose lancer les jeunes dans la bataille et continue de se porter vers l’avant ! Tout à son honneur. Par contre, c’est bien beau de sortir un milieu pour un attaquant quand on est mené d’un but, mais c’est mieux de le faire avec une équipe qui sait gérer le déséquilibre… Là, l’équipe s’est juste totalement, mais alors totalement totalement désorganisée.

- L'avis de Christopher :

Antoine Kombouaré a encore réussi à séduire en première mi-temps avec une équipe juste risible sur le papier pour la Ligue 1. Après un premier quart d'heure compliqué ses gars se sont portés vers l'avant et ont mis en danger l'arrière-garde bretonne. Malheureusement les miracles n'existent pas et c'est fort logiquement que Paul-Georges N'Tep a puni les Artésiens. Ses choix ont été intéressants, notamment les titularisations de Jean-Philippe Gbamin (jusqu'à son erreu fatale) et de Benjamin Bourigeaud (jusque l'ouverture du score). Sans recrues il ne pourra pas mieux faire et devra afficher une descente en Ligue 2, incroyablement imméritée pour lui, à son « palmarès ».

 

La prestation du Stade Rennais :

- L'avis de Thomas Vandaële :

Une équipe au gros potentiel (N’Tep, Grosicky…) mais en total manque de confiance, on ne pouvait qu’exploser face à eux… Oui, on relance les équipes en manque de confiance, et on continuera, quoi que t’en dises derrière ton écran !! ;-)

- L'avis de Christopher :

J'ai trouvé cette équipe rennaise très solide et vraiment pas à sa place en fin de classement. Elle regorge de talents comme Paul-Georges N'Tep, moins feu-follet qu'en Ligue 2 mais beaucoup plus efficace ou Philipp Hosiner dont le jeu en une touche est très efficace. Derrière c'est costaud, très costaud, notamment Mexer, toujours bien placé et qui défend debout. Associé à la puissance de Fallou Diagne, c'est un axe central impressionnant. Quand on sait qu'en rechange de ce onze titulaire il y a des joueurs comme Ola Toivonen, Sanjin Prcic, Christian Brüls ou encore Pedro Henrique, on ne peut pas imaginer le Stade Rennais terminer autre part que dans la première partie de classement.

 

Thomas Vandaële et Christopher.

Image : DavidB Art-Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.