updated 10/12/2016 12:26

RC Lens - AS Saint-Étienne : les notes MadeInLens

MadeInLens-les-notesÀ l'occasion de la 6ème journée de Ligue 1, le RC Lens recevait l'AS Saint-Étienne et s'est logiquement incliné en fin de rencontre sur un but de Fabien Lemoine (0-1). Après un bon début de match nordiste, marqué par une énorme occasion vendangée par Yoann Touzghar, seul face au but après avoir effacé le portier stéphanois Stéphane Ruffier, les Sang et Or vont laisser les Verts s'installer dans la rencontre dès la demi-heure de jeu. Il n'en fallait pas plus à une équipe talentueuse qui ne sera plus mise en danger par les Sang et Or. 

Au classement, le RC Lens se classe en 13ème position, avec un seul point d'avance sur la zone rouge.

Ce lundi, ce sont Christopher et Romain Masure, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par les Stéphanois.

Rudy Riou :

- Note de Christopher : 6/10

Une énorme claquette en seconde période a marqué une nouvelle partie réussie pour le portier nordiste. Il ne peut rien sur le but, abandonnée par sa défense.

- Note de Romain Masure : 7,5/10

Un dimanche après-midi plutôt tranquille pour le portier lensois, jusqu’à la 33ème minute où sur une tête stéphanoise il réalise une magnifique parade pour sauver son camp. Battu sur une frappe limpide de Tabanou à la 57ème, il est tout heureux d’être sauvé par son poteau. Il ne peut rien sur le but stéphanois, livré à lui-même face à Lemoine, engagé sur le boulevard laissé par Landre et Kantari. Un but encaissé, mais une confirmation, s’il en fallait une, de son excellent début de saison. 

 

Dimitri Cavaré :

- Note de Christopher : 6/10

Pour sa deuxième titularisation en Ligue 1, le jeune latéral lensois a encore été à son avantage. Il a muselé Yohan Mollo et s'est propulsé vers l'avant dès que possible. L'entrée de Kévin Monnet-Paquet a changé la donne et le numéro 33 lensois a un peu plus souffert.

- Note de Romain Masure : 7/10

Le latéral moderne. Rigoureux, costaud défensivement face aux Verts et notamment Yohan Mollo, il apporte avec sa technique des solutions de dédoublement sur les phases offensives. Un peu plus en difficulté en seconde période, notamment avec KMP comme vis-à-vis. Joueur pouvant s’imposer rapidement  à ce poste, tant il semble plus serein et rassurant défensivement que Gbamin. 

 

Loïck Landre :

- Note de Christopher : 5/10

Il mériterait une meilleure note mais où était-il sur le but stéphanois ? Ahmed Kantari s'est retrouvé seul face à deux Verts, qui ne se sont aps fait prier pour aller crucifier tranquillement Rudy Riou. Une erreur qui pèse lourd...

- Note de Romain Masure : 5/10

Compère de Kantari en défense centrale, Loïck Landre a semblé serein dans les duels au sol. Beaucoup moins dans le domaine aérien où il a été souvent battu par Erding. Sa frappe sèche un peu désespérée de l’heure de jeu était cadrée. Comme Kantari, il est largué par le jeu en une touche de balle qui amène le but de Lemoine. 

 

Ahmed Kantari :

- Note de Christopher : 6/10

Une rencontre bien maîtrisée par le défenseur marocain, qui ne pouvait rien sur le but comme écrit ci-dessus. Son expérience est précieuse à la jeune arrière-garde nordiste.

- Note de Romain Masure : 5,5/10

En attendant le retour d’Alaeddine Yahia, il est le patron de la défense. Certes limité face à la vivacité d’Erding ou Mollo, il est resté solide dans les duels, calme. Sans se précipiter, sa relance est propre et il cherche à décaler, construire ou trouver ses milieux relayeurs plutôt que de balancer de longs ballons devant. Il est dépassé par la vitesse d’exécution des stéphanois sur le but. 

 

Ludovic Baal :

- Note de Christopher : 5/10

Ludovic Baal aurait pu marquer un but superbe sans la belle parade de Stéphane Ruffier. Cette action, la dernière dangereuse des Sang et Or, a eu lieu à la demi-heure de jeu... Le latéral artésien a été moins en vue offensivement que d'habitude et a parfois souffert face à la vivacité de Max-Alain Gradel.

- Note de Romain Masure : 6,5/10

Tout comme son coéquipier à gauche Dimitri Cavaré, le latéral droit lensois a été offensif, apportant sa vitesse, des solutions par ses dédoublements et sa qualité de centre. Solide derrière et fidèle à lui-même en ce début de saison, son inspiration de la 25è minute aurait pu faire mouche. Seconde période plus terne où il n’a que trop peu souvent dépassé la ligne médiane. 

 

Wylan Cyprien :

- Note de Christopher : 5/10

Un bon début de match puis le numéro 23 s'est éteint et a disparu de la circulation. Dommage car il semble progresser à vitesse grand V dans cette Ligue 1. Du déchet sur les coups-de-pied arrêtés.

- Note de Romain Masure : 5/10

Disponible et créateur d’espaces en 1ère mi-temps, le n°23 Sang et Or s’est ensuite, comme l’ensemble de ses coéquipiers, un peu éteint. Moins entreprenant dans le jeu, il est devenu transparent. Remplacé en toute fin de match par Gbamin

 

Jérôme Le Moigne :

- Note de Christopher : 6/10

Le capitaine lensois a encore abattu un énorme travail lors de cette rencontre. Indispensable au milieu-de-terrain, l'ancien Sedanais se bat, s'accroche et oriente le jeu vers l'avant, ce qu'il ne faisait pas toujours les saisons précédentes.

- Note de Romain Masure : 6/10

Ô Capitaine ! Mon Capitaine ! Il tient la baraque et est toujours aussi appliqué dans la récupération. Pion essentiel du système de Kombouaré, la défense serait certainement bien plus mise à mal sans lui. Il fait le job cap’tain ! Remplacé par El Jadeyaoui, qui n’a pas eu tellement l’opportunité de pouvoir montrer ce dont il est capable. 

 

Pierrick Valdivia :

- Note de Christopher : 4/10

Pierrick Valdivia n'a pas été à son avantage hier. Il n'a pu orienter le jeu comme il sait le faire, bien serré par ses vis-à-vis.

- Note de Romain Masure : 6/10

Assurant comme son capitaine le job à la récupération, jamais sans une petite faute maligne, il se projette rapidement vers l’avant et s’appuie sur ses latéraux offensifs. Même si il a tendance parfois à ralentir le jeu, il reste intéressant pour trouver directement les attaquants. 

 

Pablo Chavarria :

- Note de Christopher : 6/10

Pablo Chavarria semble retrouver du jus en ce début de saison. En témoignent ses quelques débordements et les différences qu'il a su créer. Malheureusement ce fut en début de match et comme tout le reste de l'équipe il a souffert par la suite.

- Note de Romain Masure : 4,510

Pourtant buteur lors des 2 dernières journées, Pablo semble encore trop discret pour influer sur le collectif lensois. Il remonte tout doucement la pente. Et à son rythme. Toujours aussi volontaire dans le repli et le travail défensif, il n’est pas avare d’efforts. 

 

Adamo Coulibaly :

- Note de Christopher : 5/10

Moins en vue qu'à Lyon ou contre Reims, Adamo Coulibaly est tout de même précieux. Sa puissance et son jeu de corps ont été intéressants dans la bonne période lensoise. Ses déviations bien senties sont un régal pour ses coéquipiers. Plus en difficultés ensuite, l'ancien buteur de Debrecen n'a pas pu faire la différence.

- Note de Romain Masure : 5/10

Volontaire mais peu en vue à Bastia lors de la dernière journée, Adamo est toujours aussi mordant, percutant. Entreprenant, dévoué, il tente mais sans réussite. Il était cependant bien muselé par Bayal Sall, pour un duel physique intéressant. 

 

Yoann Touzghar :

- Note de Christopher : 3/10

Une note sévère je l'admets. Mais il n'est pas possible de louper une telle occasion en Ligue 1. Il efface Stéphane Ruffier, prend le temps de revenir sur son pied droit mais ne trouve rien de mieux que de tirer face à lui, sur Florentin Pogba, alors que le but était grand ouvert. Alors oui ses courses et ses décrochages sont intéressants, mais un buteur ne peut pas se permettre de vendanger 4 ou 5 occasions avant d'enfin marquer un but. En Ligue 2 ça passait, en Ligue 1 plus vraiment... Suppléé par Dème N'Diaye, intéressant sur son côté gauche. Un bon centre et une tentative accrobatique sont à mettre à son actif sur le peu de temps qu'il a passé sur le terrain.

- Note de Romain Masure : 4/10

Avec un départ canon, son énorme occasion de la 11è minute aurait pu le mettre rapidement en confiance lui et son équipe. Mobile, l’attaquant lensois a d’abord pas mal dérangé la défense centrale stéphanoise en décrochant, avant d’être plus discret par la suite. Remplacé à la 73è par Déme N’Diaye, qui en toute fin de rencontre, tenta un retourné acrobatique, capté sans difficulté par Ruffier. 

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- L'avis de Christopher :

Comment lui en vouloir d'avoir patienter pour faire des changements ? Le banc de touche ne donne pas vraiment envie de chambouler le onze type. Sa composition était intéressante, Lalaïna Nomenjanahary a manqué sur le côté gauche malheureusement. La titularisation de Dimitri Cavaré a une nouvelle fois confirmé que le jeune nordiste est plus à l'aise sur ce côté droit que Jean-Philippe Gbamin. Les Sang et Or auraient pu arracher un nul, mais logiquement les Verts ont réussi à faire la différence en fin de match.

- L'avis de Romain Masure :

Coach Kombouaré a tenté quelque chose avec la réception de l’ASSE. Sa volonté de jouer vers l’avant et rivaliser avec le club du Forez s’est concrétisée par la titularisation de Dimitri Cavaré (dont l’entrée à Bastia la semaine passée avait été bénéfique dans le jeu lensois) et par la belle prestation proposée par ses joueurs durant près d’une heure de jeu.
Pourtant, alors que son équipe restait sans solution face au bloc stéphanois, on est en droit de se demander si l’apport d’un Lalaïna, 19è homme et non-retenu pour ce match, n’aurait pas certainement dynamité le verrou. Les remplacements offensifs (Lemoigne par ElJadeyaoui, Cyprien pour la taille de Gbamin sur le tout dernier corner) nous confortent cependant dans la mentalité entreprenante et d’attaque du coach lensois. 

 

La prestation de l'AS Saint-Étienne :

- L'avis de Christopher :

On s'attendait à voir des Verts fatigués suite au périple de jeudi en Azerbaïdjan pour affronter Qarabag en Europa League (0-0) mais Christophe Galtier a fait tourné et ce sont les Lensois qui ont semblé souffrir physiquement en deuxième période, au point de craquer en fin de rencontre. La défense centrale est solide, mention spéciale à Florentin Pogba que j'ai trouvé au-dessus du lot. Renaud Cohade est très agaçant, souvent au sol à réclamer on ne sait quoi à l'arbitre. Certains choix n'ont pas été payants, comme la titularisation du controversé Yohan Mollo sur le côté gauche, mais le coach stéphanois s'est bien rattrapé en faisant entrer l'ancien lensois Kévin Monnet-Paquet. Une autre entrée a été décisive, celle de Ricky Van Wolfswinkel, passeur décisif sur l'unique but de la rencontre. Même sans son équipe type, Saint-Étienne a du talent et devrait caracoler en haut de classement cette saison.

- L'avis de Romain Masure :

Asphyxiés, pris à la gorge durant les 20 premières minutes par un collectif lensois omniprésent, la tendance s’est inversée ensuite. Remis à l’endroit à la reprise, les stéphanois ont considérablement gêné les lensois, les privant de ballon et d’espace pour développer leur jeu. Dominateurs, ils sont récompensés à la 83è minute par un but de Fabien Lemoine qui conclut une action de toute beauté. Les Verts n’ont jamais paru émoussés par leur match de jeudi soir contre Qarabag en Europa League et repartent donc victorieux de la Licorne. L’air de l’Azerbaïdjan n'est pas si mauvais qu’on ne le dit ...

 

Christopher et Romain Masure

Image : DavidB Art-Design

 

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.