updated 05/12/2016 05:34

RC Lens - Niort : les notes MadeInLens

MadeInLens-Les-notesÀ l'occasion de la 32e journée de Ligue 2, le RC Lens accueillait les Chamois Niortais et s'est imposé (2-0) au terme d'un match serré. La première mi-temps, très tendue accouche sur un score nul et vierge. Les Sang et Or reviennent mieux en seconde mi-temps et ouvrent le score par Lalaïna Nomenjanahary sur un superbe centre de Pablo Chavarria. Un carton rouge niortais facilite la fin de match nordiste et c'est finalement Yoann Touzghar, dans le but vide, qui parachève la victoire des hommes d'Antoine Kombouaré.

Ce dimanche, ce sont Christopher et Samuel, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par les Chamois Niortais.

Alphonse Aréola :

- Note de Christopher : 7/10

Encore un match très solide du portier lensois. Pas énormément de travail mais quelques parades sur des frappes lointaines mais surtout des sorties qui ont soulagé sa défense en fin de match, que ce soit en boxant ou en captant le ballon.

- Note de Samuel: 7/10

Rarement mis en danger, le jeune portier lensois s'est fait respecter dans sa surface et ses interventions efficaces ont rassuré sa défense. Une autorité naturelle qui ferait oublier sa jeunesse. Assurément, Alphonse Aréola est à l'aube d'une très grande carrière.

 

Alassane Touré :

- Note de Christopher  : 7/10

Le latéral droit lensois se plaît vraiment sur ce côté. Jamais pris en défaut et auteur de quelques montées bien terminées, Alassane Touré s'impose petit à petit. Sa puissance a fait des dégâts sur l'aile droite et ses crochets et feintes de frappe ont toujours fonctionné. Pas mal pour un joueur dont le club voulait se séparer cet hiver.

- Note de Samuel : 6/10

Alassane Touré se montre très à l'aise sur ce côté droit de la défense lensoise qui a vu défiler tant de joueurs cette saison. Techniquement moins doué que Tisserand, il fait parler son physique pour s'offrir des débordements tout en puissance.

 

Loïck Landre :

- Note de Christopher : 6/10

Une partie maîtrisée par Loïck Landre qui a été très solide et n'a pas vraiment souffert face à Emiliano Sala et Greg Houla. Son entente avec Ahmed Kantari a bien fonctionné même s'il fut moins impérial que l'international marocain.

- Note de Samuel : 7/10

Solide, Loïck Landre n'a pas tremblé et a maîtrisé les attaquants niortais, Emiliano Sala en particulier qui n'a pas pu se montrer dangereux. En confirmant ce genre de prestation, il pourrait devenir le vrai patron de la défense lensoise.

 

Ahmed Kantari :

- Note de Christopher : 7/10

Gros gros match pour Ahmed Kantari. Il n'avait pas joué depuis de longues semaines mais son expérience a fait un bien fou à l'arrière-garde nordiste. Toujours juste, jamais débordé, l'international marocain a été vraiment impérial hier. Pour moi il fut le meilleur lensois sur la pelouse. Sa présence a rassuré toute l'équipe.

- Note de Samuel : 6/10

Un retour réussi après une longue absence. Quelques interventions un peu hésitantes mais son association avec Loïck Landre devrait permettre de terminer convenablement la saison en l'absence d'Alaeddine Yahia.

 

Ludovic Baal :

- Note de Christopher : 5/10

Ludovic Baal semble manquer de confiance depuis quelques semaines. Il hésite à prendre son couloir et fait preuve d'un manque d'engagement inhabituel. La seconde période a été tout de même meilleure, surtout suite au carton rouge de Frédéric Bong. Le Racing conservait le ballon et il a bien travaillé en compagnie d'Edgar Salli ou Lalaïna Nomenjanahary.

- Note de Samuel : 5/10

La capitaine du jour a parfois bien combiné sur son côté gauche, notamment Chavarria en première période, mais ses montées se sont toujours conclues par un centre dans les gants du gardien niortais. Dommage, le jour où il trouvera la tête d'un de ses partenaires, cela pourrait s'avérer dangereux. Défensivement, il a fait preuve d'hésitations et de largesses au niveau du marquage. Pas très rassurant.

 

Benjamin Bourigeaud :

- Note de Christopher : 4/10

Jusqu'au carton rouge de Bong, Benjamin Bourigeaud m'a agacé. Aucun duel gagné, que ce soit au sol ou en l'air (il sautait mais se faisait manger à chaque fois) et aucune importance dans le jeu. Par la suite, il a été le vrai dépositaire du jeu nordiste : chaque ballon passait par lui et il jouait enfin vers l'avant, contrairement à ce qu'il faisait auparavant. Il est d'ailleurs l'auteur d'une passe décisive pour Yoann Touzghar sur le but du break. Pas assez pour mériter la moyenne selon moi.

- Note de Samuel : 6/10

Le jeune milieu de terrain lensois est monté en puissance au fil du match. Mis en difficulté par l'impact physique des Niortais, il a pris le jeu à son compte en deuxième période, d'autant plus une fois que l'adversaire était réduit à dix. Sa précision de passe lui a permis de délivrer quelques longs ballons dans le dos de la défense niortaise.  

 

Pierrick Valdivia :

- Note de Christopher : 4/10

Comme Benjamin Bourigeaud, Pierrick Valdivia m'a agacé pendant une bonne partie du match, pour les mêmes erreurs que son jeune partenaire. Son impact physique est inexistant et sa qualité technique n'a pas pu être apprécié hier. Une bonne tentative lointaine et c'est à peu près tout pour l'ancien Sedanais. Remplacé par Wylan Cyprien à cause de crampes, qui a bien fait tourner le ballon et a tenté sa chance, sans succès.

- Note de Samuel : 5/10

Le RC Lens a manqué d'impact physique dans l'entrejeu. Aussi bien défensivement qu'offensivement, Pierrick Valdivia ne s'est pas montré à son avantage. Souffrant de crampes, il a dû céder sa place à Wylan Cyprien qui a aidé les Lensois à tenir le ballon.

 

Lalaïna Nomenjanahary :

- Note de Christopher : 6/10

Buteur libérateur pour les Sang et Or à l'heure de jeu, Lalaïna Nomenjanahary a également fait beaucoup de mal à l'arrière-garde niortaise. C'est lui qui provoque le premier carton jaune de Frédéric Bong. Suite à l'ouverture du score du Racing il a énormément travaillé sur l'aile gauche, beaucoup débordé et créé quelques bonnes situations. Un bon match.

- Note de Samuel : 6/10

Par sa vivacité, il amène souvent le danger dans la défense adverse même si des erreurs techniques ou des mauvais choix viennent gâcher la fin de ses actions. Par une tête décroisée dans le petit filet de Delecroix, il a réussi à faire sauter le verrou niortais et a délivré les 37000 supporters.

 

Pablo Chavarria :

- Note de Christopher : 5/10

Pablo Chavarria est monté en régime au fil du match. Petit à petit il a pris le dessus sur son vis-à-vis afin de déborder et centrer. Sa combativité fait toujours le plus grand bien à son équipe, il a d'ailleurs été félicité par Alassane Touré sur un de ses nombreux retours.

- Note de Samuel : 6/10

Même si l'Argentin ne se montre plus aussi décisif qu'en début de saison, il fait preuve de beaucoup d'engagement tant offensif que défensif. A la 60e minute, il délivre un long centre sur la tête de Nomenjanahary pour l'ouverture du score.

 

Danijel Ljuboja :

- Note de Christopher : 4/10

Un match difficile pour le Serbe. Très bien tenu par Éric Chelle, il avait l'air très agacé, et ce dès le coup d'envoi. Il a beaucoup pesté, contre ses adversaires, ses coéquipiers et l'arbitrage. Beaucoup d'énergie dépensé pour rien. Quelques conservations de balle qui ont fait du bien et une frappe détournée, mais aucun réel danger pour ses adversaires. Suppléé par Edgar Salli, auteur d'une entrée convaincante, toute en vitesse qui aurait être parfaite si sa frappe suite à son déboulé était entrée au fond des filets.

- Note de Samuel : 5/10

Danijel Ljuboja a beaucoup demandé le ballon et par sa protection de balles qu'on lui connait, il a essayé d'orienter le jeu des Sang et Or. Sans beaucoup de réussite. Remplacé par Edgar Salli qui, par sa vitesse, a amené le danger et l'expulsion de Bong mais qui a aussi raté une énorme occasion de faire le break à dix minutes de la fin du match.

 

Yoann Touzghar :

- Note de Christopher : 6/10

Sa combativité et sa hargne ont été récompensé par ce but étonnant en fin de match quand il profite de la glissade du portier niortais à 40 mètres de ses buts pour aller marquer tranquillement dans le but vide. Il souffrait en fin de match, apparemment touché, mais il s'est arraché deux fois de suite pour soulager son équipe, et c'est pour ce genre d'attitude qu'on apprécie l'ancien Amiénois.

- Note de Samuel : 6/10

Beaucoup d'activité comme à son habitude mais, bien pris par la défense niortaise, il a rarement pu amener le danger. Un premier contre mal exploité à la 94e minute puis un second à la 95e pour libérer les 37000 supporters. 

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Christopher : 7/10

Antoine Kombouaré a fait les bons choix défensifs et offensifs en titularisant des joueurs comme Alassane Touré, Ahmed Kantari ou Lalaïna Nomenjanahary. Si la défense lensoise a été très peu en danger elle le doit beaucoup aux deux premiers nommés. Et le troisième a délivré son équipe d'une superbe tête à l'heure de jeu. L'entrée d'Edgar Salli a également permis aux Sang et Or de continuer à faire mal aux Niortais, réduits à 10. Il aurait d'ailleurs même pu marquer sur ce raid fini par une frappe juste à côté.

- Note de Samuel : 7/10

Le coach artésien compose avec les absents et les retours pour aligner le meilleur onze de départ. Au coup d'envoi, la surprise venait de l'absence de Jérôme Le Moigne, légèrement blessé et qui n'a pas voulu prendre de risque pour la fin de saison. Pour le reste, la composition lensoise semble assez logique et les changements en cours de match sans grande surprise. Le choix de faire rentrer Salli plutôt que Coulibaly pour suppléer Ljuboja s'est avéré plutôt judicieux.

 

La prestation des Chamois Niortais :

- L'avis de Christopher :

Je m'attendais à mieux de la part des Chamois. Surtout d'Emiliano Sala. L'attaquant argentin, meilleur buteur de son équipe, n'a pas existé face à la très solide défense artésienne. J'ai beaucoup aimé la prestation du milieu niortais, notamment Mouhamadou Diaw, qui a profité de la largesse du milieu de terrain lensois en première période, mais aussi de Florian Martin et Jimmy Roye (qui me fait penser à Pierrick Valdivia en plus "hargneux"). La défense a été impériale, notamment Éric Chelle jusqu'au but de Lalaïna Nomenjanahary. Le carton rouge de Frédéric Bong leur a été fatal : ils ne gardaient plus le ballon et subissaient les attaques placées des hommes d'Antoine Kombouaré.

- L'avis de Samuel  :

Les attaquants niortais ont rarement mis en difficulté la défense artésienne. La réciproque s'applique également tant les hommes de Pascal Gastien ont semblé contenir les Lensois jusqu'au but libérateur de Nomenjanahary. On pouvait s'attendre à une prestation d'un autre niveau de la part des joueurs des Deux-Sèvres mais les Lensois n'ont pas montré un visage beaucoup plus séduisant dans ce match au sommet. 

Christopher et Samuel

Image : DavidB Art-Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.