updated 10/12/2016 12:26

AJ Auxerre - RC Lens : les notes MadeInLens

MadeInLens-Les-notesÀ l'occasion de la 21ème journée de Ligue 2, le RC Lens se déplaçait sur la pelouse de l'AJ Auxerre et s'y est imposé en fin de match (1-2). Yoann Touzghar a ouvert le score sur pénalty (43') mais les Bourguignons égalisaient sur un superbe coup-franc de Lynel Kitambala dans la foulée (45'+2). La seconde période fut à l'avantage des Nordistes, récompensés par le but victorieux de Pablo Chavarria, suite à une frappe sur le poteau de Lalaïna Nomenjanahary (89'). Les Sang et Or reprennent donc la seconde place de Ligue 2, reviennent à 2 points du leader messin et gardent 4 points d'avance sur le 4ème, le Tours FC.

Ce mardi, ce sont Iban et Samuel, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par l'AJ Auxerre.

Alphonse Aréola :

- Note d'Iban : 8/10

Le portier lensois a été serein dans ses interventions, propre dans ses sorties aériennes et même décisif face à Axel Ngando et Grégoire Lefebvre dans les arrêts de jeu. Encore un très bon match de sa part. Comme d’habitude.

- Note de Samuel: 8/10

Les rencontres se suivent et se ressemblent pour le portier lensois, toujours aussi décisif. À part aller chercher dans la lucarne le magistral coup franc de Lynel Kitambala, que pouvait-on lui demander de plus ?

 

Marcel Tisserand :

- Note d'Iban : 6/10

Un match très prometteur de la part de la nouvelle recrue du Racing. Il a su se montrer disponible et très présent sur son couloir droit. Une très belle percée dés la 2ème minute qui aurait pu faire mouche. Enfin un spécialiste au poste de latéral droit. Toutefois, une intervention ratée aurait pu profiter à Souleymane Sawadogo. Remplacé par Adamo Coulibaly qui ne s’est pas vraiment illustré mais qui a eu le mérite d’apporter de la présence offensive dans cette fin de match.  

- Note de Samuel : 7/10

Une première plus que satisfaisante. Quelques erreurs de placement défensif mais un bel apport offensif à l’image de cette percée en tout début de match. À confirmer mais la première recrue du mercato lensois devrait certainement apporter un plus à ce poste qui était le gros point faible de l’équipe lensoise.

 

Aleddine Yahia :

- Note d'Iban : 7/10

Encore un match solide du défenseur tunisien. Très précieux défensivement, et notamment dans les duels de la tête, il a également dégagé de nombreux ballons chauds dans la surface lensoise. Cependant, la charnière centrale lensoise a parfois souffert face à la vivacité des attaquants auxerrois.

- Note de Samuel : 7/10

Le patron. Pas toujours aidé par son milieu de terrain, Alaeddine Yahia a livré une prestation solide et sécurisé la défense lensoise. Avec sa hargne, il est aussi à l’origine de la dernière offensive lensoise qui amènera le but de la victoire.

 

Ahmed Kantari :

- Note d'Iban : 5/10

Match compliqué pour le défenseur lensois. Comme pour Alaeddine Yahia, il a été en difficulté face à la vitesse des joueurs bourguignons. En première période, il oublie Axel Ngando qui a pu se présenter seul face à Alphonse Aréola. Remplacé à la mi-temps par Loïck Landre (5/10) qui est bien entré dans le match mais qui a perdu quelques ballons importants.  

- Note de Samuel : 5/10

Même s’il n’a pas livré une prestation catastrophique, Ahmed Kantari ne s’est pas montré très rassurant. Remplacé à la pause par Loïck Landre (6/10) dont l’association avec Alaeddine Yahia semble mieux fonctionner.

 

Ludovic Baal :

- Note d'Iban : 5/10

Match moyen du latéral gauche lensois. Une première période où sa première percée offensive a eu lieu à la 34ème minute. Du mieux lors de la deuxième mi-temps lorsque le RC Lens dominait son adversaire.

- Note de Samuel : 5/10

Bien en place, il a su se montrer appliqué face aux offensives auxerroises. Offensivement, il s’est montré assez discret.

 

Jérôme Le Moigne :

- Note d'Iban : 6/10

Avant sa blessure à la 37ème minute, le milieu de terrain lensois a été présent. Défensivement d’abord pour faire le pressing sur les milieux auxerrois et pour colmater les brèches. Et offensivement aussi pour orienter le jeu. Remplacé par Lalaïna Nomenjanahary (6/10) qui a eu du mal à entrer dans ce match et qui provoque d’ailleurs la faute qui amène l’égalisation auxerroise. Ensuite, il a su se montrer beaucoup plus à l’aise, apportant tant offensivement que défensivement quand il fallait repousser les contres auxerrois. Et c’est lui qui frappe sur le poteau avant que Pablo Chavarria finisse le travail.  

- Note de Samuel : 6/10

À l’aise dans ce milieu à 3 mis en place par Antoine Kombouaré, le capitaine lensoise avait pris le contrôle du milieu de terrain jusqu’à sa blessure. Lalaïna Nomenjanahary (6/10) qui lui a succédé n’a pas démérité dans un rôle inhabituel pour lui. Remuant, il a fait preuve d’une belle détermination pour reprendre la balle en profondeur d’Alharbi El Jadeyaoui sur le second but lensois.

 

Wylan Cyprien :

- Note d'Iban : 5/10

Match mitigé pour le jeune milieu de terrain lensois. Il a été utile dans un rôle de relais entre la défense et l’attaque. Une de ses ouvertures pour Pablo Chavarria en première période aurait pu faire mouche. En deuxième mi-temps, il a grappillé quelques ballons importants pour permettre à ses coéquipiers de repartir en contre. Cependant, en première période, il a parfois mis du temps à revenir défendre, laissant le seul Jérôme Le Moigne à la récupération.  

- Note de Samuel : 5/10

À l’image de Jean-Philippe Gbamin, une prestation plus que moyenne. Wylan Cyprien nous a déjà montré qu’il pouvait apporter beaucoup plus au milieu de terrain lensois.

 

Jean-Philippe Gbamin :

- Note d'Iban : 5/10

Son replacement au milieu de terrain devait lui permettre de s’exprimer pleinement. Il faut avouer que l’on reste un peu sur notre faim pour le moment. Comme Wylan Cyprien, il a parfois oublié de revenir défendre en première période, laissant des espaces aux Auxerrois. Après la sortie de Marcel Tisserand, il s’est retrouvé latéral droit mais n’a que très peu apporté offensivement.

- Note de Samuel : 5/10

Jean-Philippe Gbamin a semblé errer pendant tout le match. On attend plus de lui à son poste de prédilection.

 

Pablo Chavarria :

- Note d'Iban : 7/10

C’est vrai, lors de la première période, on l’a moins vu offensivement. Mais c’est l’Argentin qui lance en première intention Alharbi El Jadeyaoui pour la première occasion lensoise. C’est également Pablo Chavarria qui combine parfaitement avec Yoann Touzghar pour s’ouvrir le chemin du but. Et enfin, c’est lui qui a bien suivi le tir sur le poteau en fin de match pour inscrire son neuvième but de la saison. De l’activité et un but décisif. Comme souvent cette année.  

- Note de Samuel : 6/10

L’Argentin a semblé émoussé physiquement et ne s’est pas montré tranchant. Il a souvent manqué de lucidité comme sur le magnifique une-deux avec Yoann Touzghar dans la surface auxerroise. Une nouvelle fois, il a été le sauveur des Sang et Or et rien que pour cela, il mérite qu’on lui gonfle un peu sa note.

 

Yoann Touzghar :

- Note d'Iban : 7/10

L’attaquant lensois a encore été très intéressant. Sur un centre de Marcel Tisserand, il était à deux doigts d’ouvrir le score de la tête. Ensuite, il a été très précieux grâce à sa vitesse, sa technique et ses appels incessants. Très actif sur le front de l’attaque durant tout le match, il a également transformé le pénalty pour l’ouverture du score.  

- Note de Samuel : 6/10

Actif comme à son habitude, il ouvre le score sur pénalty. Assez prometteur sur ce match, son tandem avec Alharbi El Jadeyaoui est à revoir.

 

Alharbi El Jadeyaoui :

- Note d'Iban : 7/10

Match prometteur également pour l’ex-angevin. Dés le début de match, il a été tout près de marquer son premier but. Ensuite, il a fait apprécier sa qualité de passe et de centre, notamment sur corner. Doué techniquement, il toujours tenté, par ses passes, d’accélérer le jeu. Enfin, c’est lui qui est à l’origine de but de Pablo Chavarria en fin de match.  

- Note de Samuel : 6/10

Sur son premier ballon, il a failli marquer sous ses nouvelles couleurs. Un autre profil que Danijel Ljuboja, qui pourra, selon les matchs, jouer sur le côté gauche ou plus en pointe comme hier. Comme Yoann Touzghar l’a déclaré après le match : « Il sent le foot » et c’est toujours intéressant !

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note d'Iban : 6/10

Difficile de juger le coaching de l’entraineur lensois car il a du effectuer deux changements à cause de blessures. En fin de match, l’entrée d’Adamo Coulibaly à la place de Marcel Tisserand a eu le mérite d’apporter un joueur en plus sur le front de l’attaque et de libérer quelques espaces. Enfin, saluons le choix d’Antoine Kombouaré d’aligner les nouvelles recrues dés le début du match. En effet, Marcel Tisserand et Alharbi El Jadeyaoui ont apporté une réelle plus-value à l’équipe sur ce match.  

- Note de Samuel : 6/10

Même si ses 2 jeunes compères ont livré des prestations plutôt moyennes, le milieu à 3 semble parfaitement convenir à Jérôme Le Moigne. Par contre, laisser Benjamin Bourigeaud dans les tribunes est un choix assez surprenant de la part d’Antoine Kombouaré qui ne se laissait aucune solution de rechange dans ce trio. La blessure du capitaine l’a contraint à faire jouer Lalaïna Nomenjanahary dans l’axe.

On peut néanmoins louer le choix de titulariser les 2 recrues qui ont livré une première plutôt encourageante et l’audace sur la rentrée d'Adamo Coulibaly à la place de Marcel Tisserand. Antoine Kombouaré voulait aller chercher les 3 points et a réussi son pari.

 

La prestation de l'AJ Auxerre :

- L'avis d'Iban :

Malgré la défaite, les Auxerrois ont fait un bon match. Le jeu direct et rapide des Bourguignons a parfois énormément gêné l’arrière garde lensoise. La défense a également démontré une certaine solidité. Des joueurs vifs et rapides comme Lynel Kitambala, Souleymane Sawadogo et Axel Ngando ont fait souffrir les Sang et Or. Il a finalement juste manqué un peu d’efficacité. Et l’absence de Paul-Georges Ntep s’est également fait sentir…

- L'avis de Samuel  :

Comme Brest il y a 15 jours, l’AJ Auxerre a montré hier soir qu’elle avait les arguments pour contrarier les meilleurs. Avec Lyenl Kitambala, Souleymane Sawadogo ou Axel Ngando, Bernard Casoni dispose d’armes offensives assez intéressantes. Comme à l’aller, les Bourguignons ne méritaient certainement pas de perdre. Il leur manque juste ce petit quelque chose qui fait la différence avec les équipes de la première partie de tableau.

Iban, Samuel et Christopher

Image : DavidB Art-Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.