updated 11/12/2016 17:00

Le RC Lens devra convaincre la DNCG

DNCG LFPPassé de justesse en Ligue 1 l'été dernier après un appel face au CNOSF et un long feuilleton avec la DNCG, le RC Lens est attendu de pied ferme par l'instance ce mercredi à 11h00 et va devoir se montrer sacrément convaincant pour garder sa place en Ligue 2 pour la saison à venir.

Après une saison extrasportive marquée par l'absence d'investissements d'Hafiz Mammadov malgré ses engagements et les innombrables erreurs de communication et retournements de veste de Gervais Martel, les Sang et Or sont dans une situation délicate fianncièrement. Certes, le club lensois a terminé la saison mais, il y a quelques semaines, il manquait des fonds pour clore le budget. Et surtout, pour la saison prochaine en Ligue 2, il manque environ 15 millions d'Euros pour boucler le budget prévisionnel.

Si le président du RC Lens avait annoncé, il y a quelques temps, avoir un investisseur prêt à injecter ses 15 millions d'Euros (la fameuse histoire du "compte bloqué"), cette annonce semble caduque depuis bien longtemps et les zones d'ombres restent très épaisses.

Ce matin, face à une DNCG qui attend le RC Lens de pied ferme, Gervais Martel et les dirigeants lensois devront proposer quelque chose de solide pour garder leur place en Ligue 2. Echaudée l'année dernière par les promesses et pseudo-garanties du dossier lensois, l'instance veut du concret et ne se contentera pas de quelques paroles rassurantes.

Sans cela, l'instance n'hésitera pas une seconde à reléguer les Sang et Or en National à titre conservatoire. Le club lensois connaîtra alors une série d'appels comme l'an dernier, avec un été qui s'annonce encore pour le moins agité du côté de la Gaillette...

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.