updated 09/12/2016 16:16

Gervais Martel : « À Hafiz Mammadov de passer aux actes »

Gervais Martel RC Lens 21Alors que les Sang et Or ne gagnent pas et se dirigent à grands pas vers la Ligue 2, Gervais Martel essaie toujours de trouver des solutions pour régler l'avenir fianncier du RC Lens. Et le président lensois met clairement Hafiz Mammadov devant ses responsabilités dans L'Equipe, espérant que l'Azéri ne s'accroche pas désespérément au club Sang et Or ne l'emmène dans sa chute si d'autres investisseurs se montrent prêts à racheter le club.

Justement, espérez-vous convaincre Hafiz Mammadov d'accepter d'ouvrir le capital ?

« Je ne pense pas que ça passe par cette solution. La porte ne peut pas s'entrouvrir à partir du moment où un actionnaire a 100 %. Aujourd'hui, nous cherchons des gens qui viendraient accompagnés (pour une reprise totale du club). J'ai des contacts. »

Pour cela, il faudrait que Mammadov accepte de céder le club…

«  Je l'ai vu il y a dix jours, c'est ce qu'il nous a dit. À lui de passer aux actes : s'il n'a pas les solutions, il ne va pas nous emmener tous au cimetière. Il a été le sauveur du club mais on ne peut pas vivre sur le passé. Je ne vois pas son intérêt à s'accrocher. »

Peut-être celui de ne pas tout perdre...

«  Il a tout perdu, de toute façon. Si le club est cédé, ce sera pour 1 euro symbolique. Il doit comprendre qu'on est au bord du précipice et qu'on doit s'en sortir. Avec l'image qu'il a depuis six mois, c'est un moyen pour lui de dire : désolé, je n'ai pas pu, maintenant je sors. C'est l'intérêt général. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.