updated 07/12/2016 15:17

Antoine Kombouaré : « Rebondir, repartir de l'avant et oublier cette soirée »

Antoine Kombouare RC Lens 17La défaite du RC Lens face à Evian ce samedi fait mal et cela se ressent fortement dans l'analyse d'Antoine Kombouaré. Le groupe Sang et Or est touché mais l'entraîneur lensois n'en veut pas à ses joueurs et souhaite désormais oublier cette soirée catastrophique pour se reconcentrer sur le prochain, à Caen, qui ressemble déjà à un match couperet dans la lutte pour le maintien en Ligue 1.

« C'est une défaite logique même si l'entame de match n'était pas trop mal. Ce qui est dur, c'est qu'on se fait contrer sur les deux buts. On fait des erreurs et on les paie cash. Evian est venu avec l'intention de bien défendre, de ne pas laisser d'espaces et de jouer en contre et ils l'ont fait à merveille. Au-delà du résultat, c'est catastrophique car je perds deux joueurs avec la blessure au genou de Cavaré, qui m'inquiète beaucoup, et l'exclusion de Baal. Aujourd'hui, on a pris une claque. Ça nous pendait au nez. A force de faire des bons matches mais de ne jamais gagner... On n'a pas été capable de répondre face à cette équipe qui a plus d'expérience pour gérer ce genre de match. Il faut surtout être capable de rebondir, repartir de l'avant et oublier cette soirée. Il faut bien récupérer et se remobiliser pour le match important à Caen. Je ne vais surtout pas enfoncer mes joueurs car c'est déjà très compliqué pour eux. J'ai de la peine et je suis triste pour eux. »

Source : France Football

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.