updated 03/12/2016 17:00

La place du RC Lens en Ligue 1 ne serait pas remise en cause

RC Lens blasonCertes, la décision du tribunal administratif de Besançon d'invalider la montée en Ligue 1 du RC Lens a pu faire bondir les supporters lensois, et a eu le don d'agacer Antoine Kombouaré, mais une précision importante a été faite à ce sujet.

Le Parisien est revenu sur cette décision qui fait grand bruit depuis ce midi et met en avant un point important du jugement. En effet, la place du Racing Club de Lens en Ligue 1 n'est pas remise en cause, sauf si sportivement le club ne parvient pas à se hisser au dessus de la zone des relégables, dans ce cas la descente en Ligue 2 est inévitable. L'avocat du FC Sochaux, Maître Yanis Zoubeidi-Defert explique lui que «la décision du tribunal ne change rien au championnat, mais elle constate malgré tout que Lens n'a pas le titre juridique pour jouer en Ligue 1», Lens n'aurait donc jamais dû disputer le championnat de France de Ligue 1 cette saison.

La faute pourrait donc être rejetée sur la Fédération Française de Football et son comité exécutif qui a lui répondu favorablement à la décision du CNOSF de maintenir le RC Lens en Ligue 1, sans l'aval de la DNCG qui avait refusé cette montée. La conséquence à tout cela serait simplement un compromis financier entre le FC Sochaux qui a fait la démarche au Tribunal Administratif, et la FFF et la LFP, responsable de la prise d'une mauvaise décision.

Les joueurs doivent donc se battre pour garder leur place parmi l'Elite, et attendre des jours meilleurs.

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.