updated 11/12/2016 17:00

Gervais Martel : « Je commence à être écœuré »

Stade-Felix-Bollaert-Andre-Delelis-3Alors que le dossier de la délocalisation du RC Lens pendant les travaux du stade Bollaert-Delelis traîne en longueur et tarde à se concrétiser, Gervais Martel s'énerve dans 20 Minutes et déplore l'attitude de Michel Seydoux notamment - sans le citer - qui reste campé sur son refus d'accueillir les Sang et Or pour quelques matchs au stade Pierre Mauroy.

Êtes-vous étonné de voir ce dossier traîner en longueur ?

« C’est incroyable. Ce sont des stades qui ont été financés par les contribuables et aujourd’hui, on n’arrive pas à prendre une décision ou à forcer X ou Y à prendre une décision. »

Y a-t-il une date limite pour trouver une solution ?

« La seule date limite, c’est le premier match. Mais organiser une délocalisation prend beaucoup de temps et le calendrier de la Ligue 1 sort le 30 mai. »

Êtes-vous inquiet ?

« Je commence surtout à être écœuré. Si ça continue, ils vont faire ça sans moi et j’aurais la paix. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.