updated 05/12/2016 14:28

Lyon - RC Lens : Une qualification et un exploit

Lyon-RC-Lens-8e-finale-Coupe-de-FranceDans le cadre du dernier match des huitièmes de finale de la Coupe de France, le RC Lens se rendait ce soir à Lyon. A noter que le vainqueur de cette confrontation affrontera l’AS Monaco pour les quarts de finale.

Première période :

Les premières minutes du match sont plutôt équilibrées. Les hommes d’Antoine Kombouaré sont bien en place et laissent la possession de balle au Lyonnais. Une tactique qui ne va pas s’avérer payante. Au contraire.

A la 7ème minute de jeu, Grenier s’amuse et se joue de Benjamin Bourigeaud dans la surface. Le milieu international enchaîne avec une frappe puissante, bien repoussée par Alphonse Aréola. Mais deux minutes plus tard, le gardien lensois doit s’incliner. Sur un long centre au deuxième poteau, Briand est laissé seul et place une tête décroisée qui termine dans les filets.

Malgré ce but rapidement encaissé, les Lensois vont rapidement réagir. A la 9ème minute, lancé côté gauche, Pablo Chavarria s’échappe et s’avance dans la surface. Son centre à destination de Danijel Ljuboja est détourné par Rémi Vercoutre. Juste avant le quart d’heure de jeu, Lalaina Nomenjanahary, très remuant depuis le début de match, trouve encore Pablo Chavarria qui voit sa tête stoppée par le portier lyonnais. Après ces occasions lensoises, les hommes de Rémi Garde reprennent leur domination. Par deux fois (14ème et 18ème minute), Gomis est idéalement servi par Grenier mais l’attaquant lyonnais trouve Aréola sur sa route.

Après vingt premières minutes plutôt animées, le rythme du match baisse. Lyon gère son avantage en faisant tourner le ballon et il y a peu d’occasions à se mettre sous la dent. La seule avant la mi-temps est à mettre à l’actif des Lyonnais. Mais Gomis voit de nouveau sa frappe repoussée par un Alphonse Aréola encore impeccable.

Deuxième période :

Au début de la deuxième mi-temps, Lyon monopolise à nouveau le ballon. Mais ce sont les Lensois qui vont se montrer les premiers dangereux.

A la 52ème minute, Pablo Chavarria place sa tête à la suite d’un corner mais Vercoutre est à la parade. Malgré une incursion de Gomis et un centre bien repoussé par Alphonse Aréola (54ème ), les hommes d’Antoine Kombouaré prennent tout doucement le dessus sur cette équipe lyonnaise. Les Sang et Or sont placés plus haut sur le terrain et montrent davantage d’agressivité. Cela permet au Racing de se montrer plus dangereux. A la 56ème minute, Jean-Philippe Gbamin n’est pas loin de placer sa tête sur un corner de Benjamin Bourigeaud. Dix minutes plus tard, de nouveau sur corner, la déviation d’Alaeddine Yahia, reprise par Loick Landre, est repoussée sur sa ligne par Mvuemba. Enfin, à la 69ème minute, le tir du très actif Benjamin Bourigeaud est bien capté par Vercoutre.

Côté lyonnais, seul Gonalons aura légèrement inquiété Alphonse Aréola sur une frappe lointaine à l’heure de jeu.

Entre-temps, à la 67ème minute de jeu, Danijel Ljuboja et Pablo Chavarria sont remplacés par Adamo Coulibaly et Dème Ndiaye. Hormis un centre de ce dernier repoussé par le gardien lyonnais, la fin de match est pauvre en occasions. Lyon fait tourner le ballon pour fatiguer les Lensois. Alors que l’on se dirige vers une qualification lyonnaise, le sort de la rencontre va basculer. Dans les arrêts de jeu, une belle combinaison propulse Adamo Coulibaly sur le côté gauche. L’ancien attaquant de Debrecen est fauché dans la surface par le jeune Zeffane. Le pénalty est sifflé puis transformé par Pierrick Valdivia. Cela permet au RC Lens d’égaliser in extremis et de s’offrir les prolongations.

Prolongations :

Sonnés par cette égalisation, les Lyonnais ont du mal à rentrer dans les prolongations. C’est Lens qui va en profiter. A la 93ème minute, Pierrick Valdivia tente une frappe lointaine. Vercoutre est sur la trajectoire et doit concéder le corner. Celui-ci, magnifiquement tiré par Benjamin Bourigeaud, est repris victorieusement par Jean-Philippe Gbamin. Le match est renversant et c’est bien Lens qui est en passe de se qualifier.

Encore plus abasourdis, les hommes de Rémi Garde ne parviennent pas à réagir, face à des Lensois solides et concentrés. A la 108ème minute, c’est même Pierrick Valdivia qui est tout prêt de tuer le match mais sa frappe passe au dessus. A la 113ème minute, coup dur pour les Sang et Or. Wylan Cyprien est touché à la cheville et doit sortir du terrain. Les Lensois finiront le match à 10.

A partir de là, les Lyonnais tentent le tout pour le tout et font le siège du camp lensois. Bédimo, Koné ou encore Lacazette auraient pu égaliser. Mais au final, c’est le RC Lens qui se qualifie et qui ira défier l’AS Monaco sur son terrain dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de France. 

Iban Duhour

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.