updated 04/12/2016 12:15

AS Nancy - RC Lens : les notes MadeInLens

16-AS-Nancy-Lorraine-RC-LensÀ l'occasion de cette seizième journée de Ligue 2, le RC Lens se déplaçait au stade Marcel Picot pour affronter l'AS Nancy-Lorraine. Les Sang et Or ont chuté pour la première fois depuis deux mois, 1-0, sur un pénalty en fin de première période de l'ex Sang et Or Alexandre Cuvillier. Malgré une deuxième période plus intéressante qui aurait du mener à l'égalisation (pénalty oublié par M. Rainville ?), les hommes d'Antoine Kombouaré laissent les Lorrains revenir alors qu'ils avaient l'occasion de faire le trou.

Ce dimanche, ce sont Thomas et Doms, respectivement Président et Président d'Honneur de l'association MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par l'AS Nancy-Lorraine.

Alphonse Aréola :

- Note de Thomas : 7/10

Après un début de rencontre un peu difficile, le jeune gardien lensois se montre efficace sur plusieurs occasions nancéiennes, intervenant et rassurant sa défense, notamment avec une superbe claquette sur la frappe de Karaboué (24’). Il ne peut rien sur le pénalty. En seconde période, il continue son bon match et se voit même sauvé par sa barre sur une magnifique frappe de Jeannot (78’).

- Note de Doms : 6/10

Comme d'habitude le portier lensois a fait son match, rassurant dans ses prises de balle, Alphonse Aréola ne peut rien sur le pénalty.

 

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Thomas : 3/10

Match difficile pour le latéral droit face à un Alexandre Cuvilier en pleine bourre et qui l’a passé à quelques reprises en première mi-temps et l’a contraint à ne pas trop monter. Sans une expulsion stupide après le coup de sifflet final, il aurait eu deux points de plus.

- Note de Doms : 4/10

Bon match du jeune défenseur lensois qui doucement mais sûrement fait son trou au poste de latéral droit. Grosse faute néanmoins du numéro 25 d'où la note sévère car on n'a pas le droit de se prendre un carton rouge une fois le match terminé. Il faut savoir garder ses nerf surtout après un match où lorsque l'on se prend un rouge la sanction risque d'être bien plus sévère.

 

Loïck Landre :

- Note de Thomas : 5/10

Face à un Florian Zitte très remuant, le défenseur lensois a eu quelques difficultés mais n’a jamais vraiment été dépassé. En seconde mi-temps, il réalise aussi un match correct.

- Note de Doms : 6/10

Incontestablement la révélation lensoise depuis quelques matches, Loïck Landre a une nouvelle fois prouvé que son vrai poste était bien défenseur central où son impact physique fait beaucoup de bien en l'absence d'Aleddine Yahia.

 

Ahmed Kantari :

- Note de Thomas : 5/10

Comme Loïck Landre, il n’a jamais véritablement été dépassé, malgré des attaquants nancéiens très remuants. Le défenseur central s'est même – et à plusieurs reprises – permis des relances assez propres, alors que les Sang et Or ont longtemps peiné dans ce domaine. Malheureusement, il est coupable d’une main sur le pénalty et cela entache sa prestation.

- Note de Doms : 4/10

En difficultés en première période et coupable d'une main sur le pénalty accordé aux Nancéiens, Ahmed Kantari a semblé un peu mieux inspiré en seconde mi-temps mais cela ne reste certainement pas son meilleur match sous le maillot lensois.

 

Ludovic Baal :

- Note de Thomas : 7/10

Peu pris en défaut sur son flanc gauche, Ludovic Baal s’est montré rassurant défensivement et, offensivement, a pu monter à quelques reprises, notamment en seconde période. Un match solide de la part du latéral gauche.

- Note de Doms : 5/10

Tout comme ses compères de la défense, Ludovic Baal a souffert en première période. Bien meilleur en seconde période surtout lorsque le Racing est passé de nouveau en 4-4-2, on a parfois revu le Ludovic Baal du début de saison avec des montés intéressantes. Malheureusement cela n'a pas porté ses fruits.

 

Jérôme Le Moigne :

- Note de Thomas : 3/10

À la récupération, le capitaine lensois a littéralement été bouffé par les Nancéiens, en particulier par Jeff Louis, l’empêchant complètement de jouer, de relancer correctement et de construire le jeu lensois. À l’heure de jeu, sa prestation médiocre a pris fin, remplacé à juste titre par Danijel Ljuboja (7/10). Sur la pelouse, il y a eu deux RC Lens : avant et après l’entrée en jeu de Danijel Ljuboja. Une fois le Serbe sur le terrain, les Sang et Or se sont montrés plus offensifs, tenant un peu mieux le ballon en attaque, le faisant mieux circuler et, surtout, trouvant (enfin) un point d’appui dans la défense lorraine. Dommage qu’il n’ait pas eu davantage de temps de jeu.

- Note de Doms : 4/10

Le capitaine lensois a souffert dans l'impact physique dans ce match. En grandes difficultés à la récupération et pas très inspiré au niveau des relances, il a été logiquement sorti à la 60' par Antoine Kombouaré au profit de Danijel Ljuboja (5/10) afin de remettre en place son 4-4-2 habituel. Si cela n'a pas porté ses fruits sur le plan du score, sur le plan du jeu la rentrée du Serbe a fait beaucoup de bien aux Lensois. La présence de l'attaquant lensois a permis d'avoir plus de solutions dans le jeu et ses déplacements ont fait un bien fou.

 

Pierrick Valdivia :

- Note de Thomas : 3/10

À l’instar de Jérôme Le Moigne, Pierrick Valdivia n’a pas livré la meilleure prestation de sa saison. Souvent dépassé, battu et gêné par la combativité des Nancéiens à la récupération du ballon, le milieu lensois peut également être taxé de nonchalance sur quelques situations en seconde mi-temps où il aurait mieux fait de se taire et continuer à jouer plutôt que de réclamer des fautes… Seul point positif : son coup-franc à la demi-heure de jeu qui aurait mérité un meilleur sort.

- Note de Doms : 3/10

Note très sévère pour certainement le Lensois le plus transparent de cette rencontre. Pierrick Valdivia n'y était pas. Perdu au milieu du terrain, il n'a jamais paru être dans son match. Certes un peu mieux dans le 4-4-2 remis en place par Antoine Kombouaré mais cela est resté bien trop insuffisant surtout dans l'impact physique ainsi que dans la justesse pour vraiment apporter quelques chose à son équipe.

 

Benjamin Bourigeaud :

- Note de Thomas : 6/10

Pour sa première titularisation en Ligue 2, le jeune milieu lensois a eu fort à faire face à des Nancéiens très combatifs et volontaires. Mais il s’est bien battu, a fait parler sa technique à plusieurs reprises et tenté sa chance. À revoir dans un match peut-être moins relevé.

- Note de Doms : 6/10

En voilà un qui ne ménage pas ses efforts. Un peu de mal à trouver sa place en tout début de match, le jeune lensois a par la suite montré qu'il n'était pas là par hasard. Gros travailleur au milieu, celui qui portait le numéro 33 a montré qu'il avait du coffre, de la hargne et de l'envie à revendre. Dommage que certains de ses coéquipiers n'ont pas affiché ce même état d'esprit.

 

Pablo Chavarria :

- Note de Thomas : 3/10

En première mi-temps, l’ailier argentin a cumulé les reproches : pas toujours concentré, auteur de mauvais choix sur ses passes et centres. Il se dirigeait vers un match raté mais aurait pu changer la donne en fin de match, si M. Rainville avait sifflé pénalty sur la faute qu’il a subi et sur une occasion contrée. Mais c’est insuffisant pour un joueur comme lui.

- Note de Doms : 5/10

Si sur le plan de la combativité on ne peut rien reprocher au milieu offensif lensois, cette débauche d'énergie de l'Argentin semble lui faire mal au niveau offensif. Moins lucide, Pablo Chavarria rate parfois des passes faciles ou ne fait pas forcément les bons choix. Depuis quelques matchs le numéro 11 lensois semble souffrir de ses efforts répétés, ce qui peut expliquer qu'il soit moins efficace dans le domaine offensif, et de plus en plus nerveux sur le terrain. À noter tout de même un beau pénalty oublié par l'arbitre pour une faute sur lui.

 

Edgar Salli :

- Note de Thomas : 4/10

Transparent en première mi-temps ou presque, Edgar Salli s’est réveillé un peu en seconde mi-temps et, surtout, pendant quelques minutes après l’heure de jeu, quand Danijel Ljuboja est entré en jeu. Mais, comme Pablo Chavarria, sa prestation reste faible par rapport à ce qu’il a déjà montré.

- Note de Doms : 4/10

Match en grande partie raté par le petit attaquant lensois. Tout comme certains de ses camarades, Edgar Salli a souffert dans ce match où l'impact physique était de mise. Souvent à terre, même un peu trop souvent, il n'a jamais vraiment pesé dans cette rencontre.

 

Yoann Touzghar :

- Note de Thomas : 5/10

Difficile de le noter car, en première mi-temps, il n’a rien eu à faire ou presque, les ballons ne lui arrivant quasiment jamais. Ou, quand il lui arrivait, ce n’était pas dans une position intéressante. Il bénéficie d’une énorme occasion quand, profitant d’une sortie ratée de Nardi, il place sa tête dans le but mais un Nancéien la dégage sur la ligne. Remplacé à la 75' par Adamo Coulibaly, difficile à noter car il n’a pas eu d’occasions, rarement servi en bonne position.

- Note de Doms : 4/10

Bien trop peu de ballons à négocier, et bien trop perdu seul devant en première période pour pouvoir peser dans cette rencontre. Le système de jeu mis en place par Antoine Kombouaré ne l'a pas aidé, il faut bien le dire. Malgré tout l'avant-centre lensois a eu une belle occasion en seconde mi-temps, malheureusement pour les Sang et Or le ballon passait loin de but.

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Thomas : 4/10

Si la composition de départ s’avère intéressante, elle s’est rapidement révélée inadéquate et, surtout, complètement dépassée par l’envie et la combativité des Nancéiens. Le milieu a complètement pris l’eau, ne parvenant pas à récupérer des ballons, les perdant rapidement… Il a fallu attendre une heure pour qu’un Jérôme Le Moigne transparent sorte (il aurait aussi pu sortir Pierrick Valdivia). La décision de faire entrer en jeu Danijel Ljuboja était bonne, mais trop tardive. Dommage car les Sang et Or ont présenté un autre visage avec le Serbe.

- Note de Doms : 4/10

C'est assez rare pour être signalé mais le coach lensois n'a pas eu une idée lumineuse en laissant de coté son habituel 4-4-2. En décidant de renforcer son milieu, Antoine Kombouaré a laissé Yohan Touzghar bien trop seul devant, ce qui a bien facilité le travail des défenseurs Nancéiens qui n'en demandaient pas tant. Ce n'est qu'après l'heure de jeu que le Kanak a décidé de revoir sa copie tant son équipe semblait incapable de se créer la moindre action de but, et a remis en place son 4-4-2 avec l'entré en jeu de Danijel Ljuboja. Bien lui en a pris, les Sang et Or ont semblé bien plus à l'aise dans ce schéma tactique en montrant un tout autre visage dans le jeu et surtout sur le plan offensif, même si il y a une défaite au bout.

 

La prestation de l'AS Nancy-Lorraine :

- L'avis de Thomas :

En première mi-temps, les Nancéiens ont littéralement bouffé les Lensois, les (ultra)dominant à la récupération, dans l’envie, la combativité. Très offensifs, les Lorrains méritaient d’ouvrir le score et de mener à la mi-temps. En seconde période, ils ont un peu levé le pied mais auraient pu doubler la mise sur une superbe frappe de Jeannot. La victoire est logique.

- L'avis de Doms :

Physiquement cette équipe nous a marché dessus dès les premières minutes de la rencontre. Plus vifs et rapides que nos Lensois les hommes de Pablo Correa en voulaient plus que nous. Même s'ils étaient un peu moins présents sur le plan physique en seconde mi-temps et bien aidés par l'arbitre qui a oublié de siffler un pénalty pour une faute sur Pablo Chavarria, on ne peut pas dire qu'ils aient non plus volé cette victoire tant ils nous ont dominé dans tous les domaines pendant quasiment une heure. 

Thomas, Doms et Christopher

Image : DavidB Art-Design 

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.