updated 05/12/2016 14:28

Hafiz Mammadov : «  Avec mon ami Gervais, on va mettre un beau projet en application »

Gervais-Martel-Hafiz-Mammadov-Jean-Pierre-Papin-RC-Lens-2Interrogé par L'Equipe, Hafiz Mammadov, présent hier soir à Paris pour signer et fêter le partenariat technique entre le RC Lens et le FC Bakou, évoque ses ambitions avec le RC Lens et vise très haut, très très haut même. Et l'associé azéri de Gervais Martel en profite également pour louer la passion des supporters lensois. Et, dans La Voix du Nord, Hafiz Mammadov clame sa passion pour la France et son envie de réussir avec le RC Lens.

«  J’ai eu vent des difficultés du club. Je veux qu’il remonte en L 1 et nous mettrons les moyens financiers nécessaires pour l’accompagner. » « Je veux que les supporters de Lens soient fiers de leur équipe. Avec ceux de l’Atlético (Madrid, où l’Azerbaïdjan est sponsor maillot), ce sont les meilleurs du monde. Quelle passion ! Nous viserons le plus haut possible. Il faut avoir des rêves. La Ligue des champions ? Oui. La gagner ? Pourquoi pas. Qu’y a-t-il de plus beau ?  »

Et pour La Voix du Nord :

« J'imagine que vous êtes au courant de mes rapports avec Gervais Martel. Je n'étais pas là cet (hier) après-midi, mais je vois que tous les gens de Lens que j'apprécie sont là. Je vois là-bas mon ami Jean-Pierre Papin.
 
Notre amitié n'est pas superficielle. Elle a des racines dans l'histoire. C'est beaucoup plus qu'une relation professionnelle. Il y a un an, je n'aurais pourtant jamais imaginé pouvoir conclure un tel partenariat. C'est le destin. Avec mon ami Gervais, on va mettre un beau projet en application. J'espère qu'on réussira.
 
Lorsque j'ai vu la passion de Gervais Martel, elle m'a séduit tout de suite. Je me suis dit aussitôt : Il faut faire quelque chose. Je crois qu'avec Gervais, on arrivera à persévérer. Je n'avais jamais vu un tel engouement pour le foot qu'à Lens. C'est un club historique. Je suis ravi d'entamer des rapports professionnels avec une équipe formidable.
 
J'ai été longtemps supporteur de l'équipe de France ; j'ai été très lié aussi à l'économie française, mais je suis aussi admiratif pour sa culture, son business. La France est en moi.
 
Les rencontres humaines sont parfois étranges. On s'est rencontrés un jour avec mon ami Gervais. Immédiatement, j'ai ressenti la nécessité d'aider ce club à redevenir ce qu'il était. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.