updated 09/12/2016 16:16

Le RC Lens éliminé de la Coupe de la Ligue par l'US Créteil-Lusitanos

RC-Lens-US-Creteil-Coupe-de-la-LiguePour le compte du deuxième tour de la Coupe de la Ligue le RC Lens recevait l'US Créteil- Lusitanos. Antoine Kombouaré avait décidé de faire tourner son effectif mais les remplaçant n'ont pas été au niveau escompté et se sont faits éliminer sur le score de 3 buts à 4.

Un bon début, vite annihilé

La partie débute pourtant très bien avec un Edgar Salli remuant qui inquiète Issa N'Doye rapidement (2'). Juste après la réaction cristolienne et une frappe adverse sauvée sur la ligne par Nicolas Saint-Ruf (7'), les Sang et Or obtiennent un pénalty pour une faute sur ce même Edgar Salli. Adamo Coulibaly se charge de le transformer malgré que le portier francilien touche légèrement le ballon (1-0, 12'). Les hommes de Jean-Luc Vasseur réagissent aussitôt et il faut toute la vigilance de Rudy Riou pour claquer une belle frappe de Nicolas Belvito (15'). S'en suit plusieurs belles occasions pour les Artésiens dont la plus grosse est un face-à-face manqué par l'inévitable Edgar Salli (25'). À partir de ce moment là les Racingmen laissent le ballon aux Cristoliens qui n'en demandent pas tant. Une première énorme situation fait passer un frisson dans les travées de Bollaert-Delelis, Jean-Michel Lesage centre fort devant le but mais ses deux coéquipiers ne reprennent pas le cuir (35'). Dans la minute qui suit, Jean-Philippe Gbamin est sanctionné d'une main, apparemment involontaire, dans la surface de réparation. Le capitaine des Béliers, Jean-Michel Lesage, le transforme (1-1, 36'). Ce sera le dernier fait marquant de la première période.

Un retour des vestiaires catastrophique

La seconde mi-temps démarre calmement mais les Sang et Or se font surprendre sur un coup-franc de Jean-Michel Lesage qui trouve la tête victorieuse d'Ibrahima Seck (1-2, 49'). Les deux entraîneurs s'adonnent au coaching, Yoann Touzgahr remplace Jérémie Béla côté nordiste alors que Nicolas Belvito et Alexandre Ludovic Ribeiro sortent pour les entrées d'Otman Djellilahine et Faneva Andriatsima pour les visiteurs (63'). Deux minutes plus tard, l'US Créteil-Lusitaos enfonce le clou. Marcel Essombé s'échappe à la limite du hors-jeu, efface Rudy Riou et pousse le ballon dans le but vide (1-3, 65'). Les derniers remplacements s'opérent. Dème N'Diaye et Patrick Fradj prennent la place d'Edgar Salli et Loïck Landre tandis que Vincent Di Bartolomeo vient blinder sa défense en remplacement de Marcel Essombé (71', 75', 80'). Le Racing revient alors au score alors qu'on n'y croit plus. Lalaïna Nomenjanahary sert Pierre Ducasse qui envoie une belle frappe dans les filets (2-3, 79'). L'espoir est de courte durée, sur une sortie catastrophique de Rudy Riou qui donne le ballon à Jean-Michel Lesage, celui-ci signe un doublé de très loin, dans le but vide (2-4, 85'). Malgré tout les Nordistes y croient encore et obtiennent un nouveau pénalty, cette fois par Yoann Touzghar. Dème N'Diaye le transforme (3-4, 87'). Le quatrième arbitre indique alors 4 minutes de temps additionnel que les Cristolliens passent à gagner du temps, entre Faneva Andriastsima qui se roule par terre pendant une minute et une succession de touches "ratées" qui seront à refaire.

Les remplaçants d'Antoine Kombouaré ont été bien décevants et sortent sans gloire de la Coupe de la Ligue, en encaissant 4 buts à domicile contre un promu en Ligue 2. Ce n'était que la Coupe de la Ligue, mais ça fait tâche ...

Christopher

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.