updated 09/12/2016 05:38

Pablo Chavarria : « Le projet proposé m’a tout de suite séduit »

Pablo-Chavarria-RC-Lens-7Sur le site officiel du RC Lens, l'ailier argentin Pablo Chavarria retrace son parcours depuis sa formation à sa signature en Artois, en passant par son expérience à Anderlecht et les prêts à Eupen et Courtrai.

Tu as débuté le football en pratiquant le « baby fútbol ». Peux-tu nous expliquer ce que c’est ?
« C’est un sport dérivé du football pour les petits joueurs qui débutent. Ça se joue sur un petit terrain à 7 contre 7. C’est très répandu dans les villages en Argentine. Mon père - ancien joueur au Club Atlético Boca Juniors - coachait une de ces équipes. Et quand j’avais 3 ans, il m’a intégré dans son groupe. A travers ce sport, il m’a transmis sa passion pour le football. »

Et ensuite, ça s’est passé comment pour toi ?
« A 13-14 ans, on peut intégrer la catégorie supérieure, à onze contre onze. J’ai donc continué dans cette voie. Ensuite, j’ai signé au Club Atlético Belgrano, grand club national. J’y ai fait toutes mes classes, jusqu’à l’âge de 20 ans. Puis j’ai joué deux ans avec l’équipe première. Finalement, j’ai été transféré à Anderlecht, en Belgique, pour quatre ans. Ce changement a été très difficile pour moi car j’ai dû changer de continent, apprendre une nouvelle langue, une nouvelle culture… Les premiers six mois ont été très compliqués pour moi. »

Tu as énormément été prêté par Anderlecht. Pour quelle raison ?
« Je n’y ai joué que six mois finalement... Seulement 10-15 minutes, par ci, par là. En dehors de cela, effectivement, j’ai été prêté plusieurs fois. Si je n’avais pas joué, je serai parti bien avant. Je ne sais pas pourquoi Anderlecht m’a fait venir de loin pour me prêter autant. C’est comme ça. Mais aujourd’hui je suis à Lens, et c’est tout autre chose ! »

Justement, comment ça se passe ?
« Avant de signer ici, j’avais échangé avec le président Gervais Martel et le coach Antoine Kombouaré. Le projet proposé m’a tout de suite séduit. En plus, Lens est un grand club avec une grande histoire. Ici, j’ai toute la confiance du coach et du staff. C’est une des raisons pour laquelle j’arrive à donner tout à chaque match. Je dois continuer comme ça, d'ailleurs l’équipe doit continuer comme ça ! Et, pour le moment, ça se passe bien. En plus, depuis mon arrivée, mes équipiers sont très gentils avec moi. Chaque jour, je me sens en confiance. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.