updated 09/12/2016 05:38

Dijon FCO - RC Lens : Le Racing va chercher un bon point (1-1)

02-Dijon-FCO-RC-LensPour le compte de la deuxième journée de Ligue 2 le RC Lens est allé chercher un bon point du match nul au stade Gaston Gérard du Dijon FCO (1-1).

Première période poussive

La première période est à l'avantage des Dijonnais. Le début de match des locaux est tonitruant et la défense lensoise prend l'eau rapidement. Heureusement les hommes d'Olivier Dall'Oglio frappent surtout de loin, par Florin Bérenguer (1') et Ousseynou Cissé (3'), deux frappes qui passent à côté. Les Sang et Or réagissent et sur un bon débordement d'Adamo Coulibaly, Pierrick Valdivia reprend le centre en retrait de l'ancien joueur de Debrecen, mais sa frappe enroulée frôle la lucarne de Baptiste Reynet.

Dans la minute qui suit le RC Lens craque. Bien servi par Thomas Guerbert, Florin Bérenguer reprend immédiatement du pied gauche et croise sa frappe. Celle-ci, légèrement déviée par Alaeddine Yahia, prend à défaut Alphonse Aréola, auteur d'une petite faute de main (1-0, 17'). Le passeur décisif se met encore en évidence en frappant des vingt-cinq mètres, mais le portier prêté par le PSG détourne en corner (22').

Les hommes d'Antoine Kombouaré réagissent alors timidement, sur des têtes de Danijel Ljuboja (25') et de Jérôme Le Moigne (27'). La fin de mi-temps est salvatrice pour le Racing. Pablo Chavarria en est le grand bonhomme. Tout d'abord malheureux sur un face-à-face loupé (40') et ensuite heureux sur son but, bien servi par Ludovic Baal, énorme cet après-midi. Le débordement plein de hargne de l'arrière gauche est récompensé, il centre deux fois, pour finalement trouver l'Argentin qui frappe au sol pour battre le gardien adverse (1-1, 45').

Seconde période ennuyeuse

La deuxième période n'est pas aussi animée et les deux équipes se neutralisent malgré les changements de part et d'autre. Dijon obtient une grosse occasion rapidement. Koro Koné se présente seul face à Alphonse Areola mais celui-ci sort parfaitement et repousse encore ensuite la reprise de Thomas Guerbert (51'). Le portier prêté par le PSG ne sera plus vraiment inquiété, sauf sur un cafouillage qu'il maîtrisera courageusement (75'). Les Lensois n'ont pas plus d'occasions à se mettre sous la dent, une reprise sans danger d'Adamo Coulibaly (59') et une tête incroyablement ratée par Jérémie Béla, pourtant superbement servi au deuxième poteau par Pablo Chavarria (71'). 

À noter la sortie rapide de Loïck Landre, en difficultés ce soir et touché à la cuisse, au profit d'un Wylan Cyprien autant dans le dur à un poste qui n'est pas le sien (56'). Dème N'Diaye entre en fin de match en lieu et place d'Adamo Coulibaly, mais il aura trop peu de temps pour se mettre en avant (81') alors que les deux équipes cherchent avant tout à conserver le point du nul.

Christopher

Revivez le match avec le live MadeInLens action par action

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.