updated 10/12/2016 12:26

Un Gervais Martel nouveau, rassurant et ambitieux

Gervais-Martel-RC-Lens-7Ce matin, pour l’officialisation de son retour à la tête du RC Lens en compagnie d’Hafiz Mammadov, son partenaire azéri, Gervais Martel a réalisé un très bon exercice et s’est présenté comme un homme nouveau prêt à écrire un nouveau livre dans l’histoire du RC Lens en repartant sur de nouvelles bases.

 

 

 

 

 

Jeff (MiL reporter sur le forum MadeInLens) : « Gervais Martel a prouvé qu'il avait changé »

Que cela fait plaisir de revoir Gervais Martel de retour aux affaires ! Mine radieuse, très affiné, de l'envie à revendre et toujours autant d'amour pour le Racing Club de Lens. Lors de cette conférence de presse, Gervais a prouvé qu'il avait changé, s'entourant notamment de Xavier Thuillot, connaissant parfaitement le monde footballistique et la gestion d'un club de football. Gervais a bien expliqué le renouveau du Racing en ne se projetant pas dans des paris intenables, la pérennité du club et la formation étant les objectifs principaux tout en se montrant ambitieux. Gervais Martel, avec l'aide de Hafiz Mammadov, souhaite voir le Racing faire parler de lui en Ligue 1, tout en restant très raisonnable dans le monde financier.

Quant à Antoine Kombouaré, fidèle à lui-même, direct, ne prenant pas de gants en répondant aux journalistes, il a annoncé la couleur : les joueurs savent dorénavant qu'il n'y aura pas de langue de bois avec le Kanak et que les états d'âmes seront à ranger aux vestiaires. Kombouaré attend de ses joueurs de l'humilité et de la volonté pour bosser et se faire violence. Le nouvel entraîneur lensois ne veut pas voir ses joueurs parler pour ne rien dire à la presse, attendant d'eux des réponses sur le terrain. D'ailleurs, Antoine Kombouaré n'y est pas allé par quatre chemins, indiquant que pour lui, « la meilleure interview que peut faire un joueur, c'est avec ses pieds... »

Avec ces belles paroles, un recrutement où l'on annonce huit à neuf joueurs, il ne restera plus à Antoine Kombouaré qu’à faire prendre la mayonnaise...

 

Jack (membre du forum MadeInLens) : « Enfin ! »

Enfin !

Oui "enfin", car l'attente devenait insoutenable. Gervais Martel a enfin brisé la glace et le caractère confidentiel qui entourait le rachat du RC Lens. C'est donc un président visiblement rajeuni et surtout heureux d'être de retour à la tête du club, qui a pris la parole pour expliquer en détails son projet commun avec son partenaire azéri, Hafiz Mammadov.

Au-delà des annonces sur les départs et arrivées, c'est avec plaisir que l'on a pu observer pour la première fois officiellement le duo Martel-Kombouaré. L'ex-coach valenciennois et parisien arrive en Artois pour ramener le Racing en L1 le plus rapidement possible et redorer le blason d'un club meurtri par 2 descentes en Ligue 2 ces dernières saisons. La tâche est rude, surtout que le couperet n'est pas passé loin cet été avec une rétrogradation du club en National par la DNCG (avant de requalifier le club en L2).

La priorité accordée à la formation me semble importante, avec la volonté de conserver les meilleurs jeunes. Mais il sera difficile de convaincre ces jeunes talents, bien souvent plus obsédés par la réussite sociale et la célébrité que par le challenge sportif... Le chantier est vaste, mais les intentions et les ambitions sont déjà présentes et solides.

Après une conférence de presse rassurante et fort intéressante, il ne reste désormais qu'à voir à l'œuvre Antoine Kombouaré sur les terrains de la Gaillette pour s'essuyer les yeux et observer d'un œil nouveau ce RC Lens 2013/2014. Ce fut difficile pour tout le monde mais, aujourd'hui, l'heure est enfin à l'espoir dans la tête de chacun des supporters.


Thomas (équipe MiL) : « Le Gervais Martel nouveau est arrivé »

Il était attendu au tournant lors de cette conférence de presse et il s’en est très bien sorti : un « Gervais Martel nouveau » est arrivé. Certes, il souhaite toujours remettre « l’église au milieu du village » et n’a rien perdu de ses expressions fleuries, mais l’homme a changé depuis un an, depuis sa mise à l’écart de la direction du RC Lens en juillet 2012. Pendant un an, Gervais Martel a pu faire le point, prendre du recul et apprendre des erreurs qu’il a commises lors de ses dernières années de présidence, ce qu’il a reconnu sans chercher à se défausser. Pendant un an, il s’est reconstruit et a pu préparer son retour, aux côtés d’Hafiz Mammadov avec lequel la relation semble solide.

Tout cela rassure les supporters : des objectifs mesurés, l’orientation vers la formation et la sécurité financière du RC Lens, mais une ambition conservée : celle de refaire du RC Lens un bon club de Ligue 1 à court terme.

Le choix d’Antoine Kombouaré, s’il m’a fait tiquer au début car cela impliquait d’écarter Eric Sikora, m’apparaît fort intéressant aussi dans cette optique. Dans cette optique, le nouvel entraîneur fait mouche avec son humilité et son franc-parler naturel : il va droit au but et exigera des joueurs le meilleur d’eux-mêmes, jugeant les résultats uniquement sur le terrain. Et c’est bien là que sera le révélateur. Très rapidement, d’ici deux semaines, le championnat débute et permettra de voir si les paroles ambitieuses se traduisent en actes.

Thomas, avec Jeff et Jack

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.