Yannick Cahuzac : « Si Toulouse s’était aligné sur les deux ans du RC Lens d’entrée »

Yannick Cahuzac Toulouse RC Lens 02Alors que le mercato a ouvert ses portes ce mardi, le RC Lens a officialisé la venue de quatre joueurs pour l'exercice à venir. Parmi ces quatre joueurs, Yannick Cahuzac rejoint le club Sang et Or après un passage à Toulouse durant deux saisons. Du haut de ses 34 ans il va apporter toute son expérience au club la saison prochaine. Le nouveau milieu lensois raconte les différentes sollicitations qu'il a reçu et comment il a fait son choix.

« L’été dernier, Lens et Caen m’avaient proposé de les rejoindre pour deux ans. Je savais que je n’entrais pas forcément dans les plans du coach Casanova. On a eu une discussion en début de championnat et je lui ai dit que je ne voulais pas être un boulet pour le club. Il m’a confirmé qu’il allait compter sur moi. Tout au long de la saison, mes représentants ont sollicité des rendez-vous avec la direction. J’ai 34 ans, je pense qu’ils ne s’attendaient pas à ce que je reçoive une proposition extérieure, je ne l’attendais pas non plus d’ailleurs… C’est vrai qu’on aurait pu régler le dossier avant. Si j’avais eu une proposition en décembre dernier exemple, j’aurais resigné sans aucune hésitation. Idem, si Toulouse s’était aligné sur les deux ans de Lens d’entrée, je pense que je serais resté aussi. Maintenant, c’est fait et je me dis que c’est le destin. Je ne veux jeter la pierre à personne. J’ai passé deux très belles années au TFC, franchement. »

Source : Les Violets

Romain BLOT

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.