RC Lens - AS Béziers : les notes MadeInLens

23 RC Lens AS Beziers NotesFaciles vainqueurs de faibles biterrois, les Sang et Or se relancent dans la course à la montée en revenant à 1 point du podium et en attendant la réception du leader messin. Retour en notes sur la prestation des Sang et Or.

Les notes :

Leca (6) - Centonze (6), Fortes (6,5), Sagnan (5,5) puis Duverne (45e, 6), Haïdara (6) - Gillet (7), Bellegarde (6), Mesloub (6,5) puis Kyei (70e, non-noté) - Achraf Bencharki (7), Mounir Chouiar (7) puis Thierry Ambrose (83e, non-noté), Yannick Gomis (6).

Remplaçants non-entrés : Vachoux, Diarra, Mendy, Doucouré. 

Jean-Louis Leca (6) : Difficile de noter le portier corse tant il fut peu mis à contribution.

Les latéraux Fabien Centonze (6) et Massadio Haïdara (6) : Moins en vue offensivement, ils ont bien assuré leurs couloirs respectifs. Un match serein.

La paire centrale Steven Fortes (6,5) - Modibo Sagnan (5,5) puis Jean-Kévin Duverne (6) : Solides face à une faible adversité. Ils s’en sortent avec une clean sheet rassurante.

Le duo de récupérateurs Guillaume Gillet (7) - Jean-Ricner Bellegarde (6) :  Dans ce type de match, l’important est d’ouvrir le score. Avec sa hargne , Guillaume Gillet s’est arraché pour marquer de la tête. De retour comme titulaire pour la première fois depuis Reims, Jean-Ricner Bellegarde manque encore de confiance mais il est à créditer d’une prestation sérieuse.

Le duo technique Walid Mesloub (6,5) - Achraf Bencharki (7) : A l’image de l’action du 3ème but, une belle alchimie technique émane du duo.

Les ailiers dynamiteurs Mounir Chouiar (7) - Yannick Gomis (6) : Libéré par sa prolongation de contrat, Mounir Chouiar a été le principal poison pour la défense biterroise. Remuant, il provoque un penalty et sort sous les ovations du public. En manque de réussite et en panne de confiance depuis le mois de novembre Yannick Gomis a enfin débloqué son compteur avec ce penalty transformé. De quoi le remettre en confiance avant l’échéance Messine.

L'adversaire :

Un mot sur Béziers. Le maintien sera difficile pour eux tant ils semblent limités. Leur championnat ne se fait pas contre le haut de tableau mais dans la bataille du bas de tableau. Pour autant, on saluera les intentions affichées par les hommes de Mathieu Chabert qui, contrairement à bien d'autres équipes, se sont refusées à fermer le jeu face aux Sang et Or.

Nicolas Pérez

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.