Béziers : le président ira jusqu’au bout pour la Ligue 2

AS BeziersRelégué en National après sa 19e place la saison passée, le club de Béziers et son président n’en restent pas là et envisagent tous les recours pour retrouver leur place en Ligue 2. En effet, le président biterrois ne digère pas la décision du Paris FC de refuser, en décembre dernier, la conciliation du CNOSF pour gagner sur tapis vert le match GFC Ajaccio - Paris FC, où le club corse avait aligné un joueur suspendu.

Le point du match nul avait été suffisant pour permettre du GFC Ajaccio d’accrocher la 18e place devant Béziers et de jouer les barrages. Mais dans le Midi Libre, le président de Béziers ne l’entend pas de cette oreille et confie vouloir aller jusqu’au bout des procédures « avec l’espoir d’aller au plus vite au tribunal administratif ou au Conseil d’État. On pousse pour accélérer les procédures, j’espère que ça va bouger. Mais si nous devons jouer en National, nous irons avec l’ambition de remonter en Ligue 2. »

Et avec les décisions de la commission d’appel de la DNCG concernant Nancy et Sochaux ont renforcé la colère du président biterrois.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.