Valérien Ismaël : RC Lens-Celta Vigo, un « des plus grands moments de ma carrière »

Valerien Ismael RC LensLors de la saison 199-2000, le RC Lens réalise un parcours exceptionnel en Coupe de l’UEFA, éliminant Kaiserslautern, puis l’Atletico Madrid, le Celta Vigo et tombant finalement face à Arsenal en demi-finale. Aux côtés de José Pierre-Fanfan en défense centrale des Sang et Or, Valérien Ismaël a vécu des moments exceptionnel, notamment le quart de finale face au Celta Vigo où il égalise sur pénalty avant que Pascal Nouma ne double la mise et fasse exploser le stade Bollaert-Delelis.

« Je dirais le quart de finale à Bollaert face au Celta Vigo (2-1). Nous avions accroché le 0-0 en Espagne. Au retour, à la soixantième minute, le Celta Vigo a ouvert le score. A partir de là, nous avons vécu trente minutes exceptionnelles. J’ai égalisé sur penalty et Pascal Nouma nous a offert la victoire ensuite. Quand j’ai pris le ballon, je savais que j’allais le mettre dedans. Ensuite, je savais qu’à 1-1, avec le public lensois, le Celta Vigo allait exploser. Quand Pascal Nouma a marqué, on a eu l’impression qu’une bombe était tombée sur le Stade Bollaert. Les gens ont tellement crié. Ç’a fait un bruit énorme. Au coup de sifflet final, j’ai ressenti une émotion immense. Je suis tombé dans les bras de José-Karl Pierre-Fanfan. Lens, une ville de 30 000 habitants allait jouer une demi-finale de Coupe d’Europe. Ce match fait partie des plus grands moments de ma carrière. »

Source : Foot d’Avant

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.