Antoine Kombouaré « surpris » par son limogeage à Guingamp, Patrice Garande pour le remplacer ?

Antoine Kombouare RC LensLibéré de ses fonctions ce mardi par l'En Avant Guingamp alors que les Bretons sont derniers au classement avec 7 points, Antoine Kombouaré se montre surpris et évidemment déçu de son limogeage. Sur l'antenne de RMC (dans une interview relayée sur France Football), l'ancien Lensois estimait en effet pouvoir accrocher le maintien malgré les nombreuses difficultés rencontrées.

« Vous connaissez mon franc-parler, j'ai quand même été surpris. Depuis le début, on savait que ça allait être compliqué, on s'apprêtait à travailler et à jouer le maintien jusqu'à la dernière journée. C'était les mots d'ordre pour tout le club. Je suis un compétiteur, j'avais le sentiment qu'il y avait la place pour aller chercher cette 17e place, a affirmé Antoine Kombouaré. On a 7 points, le 16e est à quatre points. J'ai beaucoup de blessés et pas des moindres. Je me sentais capable d'aller chercher cette 17e place tranquillement. Je respecte la décision du président, je ne suis qu'un salarié. On est derniers, je peux comprendre que le président a moins confiance en moi. »

Par ailleurs, France Football avance que Bertrand Desplat, président de l'EAG, serait intéressé par le profil de Patrice Garande. Passé par le RC Lens en 1989-1990 en tant que joueur, le technicien est libre depuis son départ du poste d'entraîneur du Stade malherbe de Caen cet été.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.