updated 30/09/2014 18:24

Vue d'en Face : AS Monaco - RC Lens

AS Monaco RC Lens ASMFootCe lundi soir, le Racing Club de Lens se déplace en principauté pour affronter l'AS Monaco, actuel leader de Ligue 2. Une dizaine de jours après une victoire difficile contre Châteauroux, les Sang et Or voudront créer l'exploit sur la pelouse du stade Louis-II. A cette occasion, Made In Lens vous propose de retrouver la rubrique « Vue d’en face » et le point de vue d'Aurélien Maestracci, supporter monégasque et directeur de la publication du site ASMFoot.fr.

Au match aller, le RC Lens avait été laminé par l’AS Monaco sur la pelouse du stade Bollaert-Delelis.

Quels souvenirs gardez-vous de ce match ?

 

Le score était très lourd, avec notamment une réussite exceptionnelle d'Ibrahima Touré, qui avait inscrit un triplé, et Germain un but également. Le score final ne reflétait cependant pas la physionomie de la rencontre, mais a correspondu avec une période d'euphorie de notre buteur, qui "marchait sur l'eau." C'est une rencontre qui nous a marqué, nous supporters, car elle confirmait la capacité de l'ASM à être réaliste et efficace.

 

Actuellement en tête de la Ligue 2, Monaco a creusé le trou et pris cinq points d’avance sur Nantes après la victoire de lundi à Dijon (deux points après la victoire de Nantes ce samedi contre Le Havre). Comment jugez-vous le parcours de l’ASM cette saison ?

Notre parcours est en dents de scie. Nous avons été prêts un peu avant tout le monde en début de saison, et nous avons très bien démarré. Puis nous avons enchaîné des résultats très inégaux : capables d'aller gagner n'importe où en déplacement et de se faire tenir en échec à domicile par les clubs relégables. A chaque fois que l'ASM FC a eu l'opportunité de prendre le large en tête du classement, elle a enchaîné avec un match nul ou une défaite. Il n'y a vraiment que depuis quelques semaines, grâce notamment à l'arrivée de renforts hivernaux, que l'on sent l'équipe monter en puissance et être plus régulière.

 

Après un peu plus de sept mois de compétition, quelles sont les forces et faiblesses de votre équipe ?

Les forces de l'équipe découlent de l'argent investi par la nouvelle direction : nous avons des joueurs talentueux, techniques, probablement plus que la moyenne en Ligue 2. Et nous avons surtout une attaque complémentaire avec la paire Touré - Germain, maintenant bien supplée par Rivière. Sa principale faiblesse est probablement mentale. Nos joueurs ont trop souvent marqué le pas après une victoire, se relâchant le match suivant. Et il manque également des leaders dans cette équipe, des patrons qui remettent l'équipe dans le sens de la marche. L'arrivée d'Obbadi dans l'entrejeu a, en partie, comblé ce manque.

 

La Ligue 1 vous tend les bras. Pensez-vous que la montée est déjà quasiment dans la poche ?

Non, loin de là car cette équipe peut se montrer très fébrile sur certaines rencontres. Mais il faut bien avouer que depuis quelques semaines, on sent une évolution réelle avec une plus grande assurance défensive, et un Valère Germain qui se montre très efficace, compensant la petite traversée du désert d'Ibrahima Touré. L'équipe semble, enfin, assumer son statut de favori. Rien n'est acquis, mais on commence à sentir les supporters de plus en plus optimistes, et parler de Ligue 1...

 

Bien qu’il ne joue pas, Sébastien Chabbert est toujours sous contrat avec l’AS Monaco. Quelles nouvelles avez-vous concernant l’ancien gardien du RC Lens ?

Il s'était gravement blessé au genou, et s'est rétabli depuis. Il participe aux entraînements de l'ASM, mais le coach ne semble pas compter sur lui. Trois gardiens sont devant lui dans la hierarchie (Subasic, Sourzac et Roma), on ne le reverra probablement pas porter un maillot rouge et blanc. Cela dit, il faut souligner son très bon état d'esprit, et c'est probablement pour cela que le club n'a pas cherché à rompre son contrat.

 

Quel avis avez-vous sur le mercato hivernal monégasque ?

Le retour de Jean-Louis Campora, qui en tant que président de l'AS Monaco permit au club de remporter de nombreux titres, s'est clairement fait sentir. Trois joueurs ont été recrutés : Obbadi (Troyes), Medjani (Ajaccio) et Rivière (Toulouse). Pas du clinquant, mais efficace. Les trois joueurs se sont très vite intégrés et apportent une plus-value appréciable. Ils ne sont pas étrangers à la bonne période actuelle.

 

Quel regard portez-vous la situation du RC Lens ? Et sur le parcours lensois cette saison ?

Nous pensions, comme une majorité d'amateurs de football, que la deuxième saison en Ligue 2 de Lens lui permettrait de viser la montée en Ligue 1. On se rend compte que ce n'est pas aussi simple et que la L2 est vraiment un championnat homogène, compliqué chaque week-end. Lens est un club devenu emblématique dans le football français, et son public est unanimement salué pour sa ferveur. Avec un tel soutien, on ne peut qu'espérer revoir rapidement Lens en Ligue 1. L'espoir reste permis pour cette saison, mais il faudrait enchaîner une grosse série.

 

Un pronostic pour le match ?

Je parie sur un 2-1 en faveur de l'AS Monaco, avec un match très physique, très engagé, et une décision sur coups de pied arrêtés.

Thomas

MadeInLens tient à remercier Aurélien Maestracci,
supporter monégasque et directeur de la publication du site ASMFoot.fr,
qui a accepté de participer et de répondre à cette interview
ASMFoot.fr, le site des supporters de l'AS Monaco

Derniers articles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Prev Next