Pas encore d'offre de rachat pour le VAFC, des tensions autour du derby à redouter ?

Valenciennes VAFCEn grande difficulté sportive avec une 17e place au classement et la pire défense du championnat, Valenciennes est également dans une phase d'instabilité et une vente envisagée.

La Voix des Sports, qui explique que la rumeur d'une offre de brésilienne de 7 millions d'euros n'était pas fondée, évoque simplement des prises d'informations et l'élaboration d'une offre par un candidat autoproclamé au rachat de VA, Patrick Partouche.

« On n’a toujours pas de proposition. La banque d’affaires (mandatée par le club, ndlr.) a juste des demandes d’informations. Le processus suit son cours », confirme le président valenciennois Eddy Zdziech. Pendant ce temps et ce depuis plusieurs mois, les revendications des supporters excédés se font de plus en plus nombreuses, et demandent ouvertement le départ rapide du président et la revente du club.

Des heurts à craindre autour de la rencontre ?

Aussi, La Voix des Sports explique que des tensions autour du derby de ce samedi contre le RC Lens sont redoutées et que les forces de l'ordre sont mobilisées. En raison de la situation évoquée précédemment et du catalyseur qu'a représenté l'installation des Lensois en tribune Sud au détriment des abonnés de ladite travée, la situation se crisperait entre une partie des supporters des deux camps.

Tout cela alors que des actions lors de la rencontre étaient déjà envisagées par les supporters de VA dans le cadre de leur conflit avec la direction du club.

Une tension amplifiée par les réseaux sociaux et l'historique récent entre Lensois et Valenciennois, notamment depuis le refus du club hennuyer d'abriter son voisin artésien en 2015. Des heurts autour de la rencontre, en ville ou au stade sont ainsi craints explique l'hebdomadaire, à qui Patrick Trefois, membre de l'Union des Supporters Valenciennois , a déclaré : « Je n'ai jamais vu ça (un tel contexte, ndlr.). Je dis à plein de gens de ne pas venir. » Gageons que le football saura rester une fête samedi au Hainaut...

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.