Nettoyée par des supporters du RC Lens le week-end dernier, la fosse Félix Bollaert de nouveau squattée et dégradée

Supporters RC Lens 01A l'invitation de Lens United et de l'association Sauvons la Fosse 13 bis des Mines de Lens, le chevalet Félix Bollaert à Bénifontaine avait récemment été débroussaillé et nettoyé par des supporters du RC Lens. En vain : la fosse est de nouveau squattée et salie, comme l'a annoncé La Voix du Nord

Président de Lens United, Arnaud Desmaretz a ainsi déploré ces dégradations : « Ce week-end, on a rempli une demi-benne d’ordures et là juste quelques jours après, ça recommence. Comme ce jeudi midi, on organise quelque chose, on a dû les déranger, mais on sait bien qu’ils vont revenir une fois qu’on sera parti… »

« Le problème du site est qu’il est isolé. Par le passé, on a déjà pris quelqu’un en flagrant délit mais devant le juge, il a juste eu un rappel à la loi. Vous voyez, même la justice ne nous aide pas » explique aussi Jacques Jakuboszczak, maire de Bénifontaine.

Des rondes voire de la vidéosurveillance est désormais envisagée pour un lieu posant aussi des problèmes de sécurité, et dont l'avenir doit être discuté avec les différents décideurs, tels que l'Agglomération de Lens-Liévin, le 5 octobre. Un appel à des paysagistes est aussi lancé, avec pour objectif de briser l'écran de verdure autour de l'ancienne fosse. Enfin, le quotidien régional avance que le Club 100, club des partenaires du RC Lens qui s'est réuni jeudi sur les lieux, pourrait donner un coup de pouce pour la restauration du lieu.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.