Philippe Montanier fait un point sur le mercato réalisé et à venir du RC Lens

Philippe Montanier RC Lens 01S’il n’est pas encore terminé, le RC Lens a d’ores et déjà vécu un mercato agité en cette intersaison, tant sur le plan des départs que des arrivées. Après la défaite en amical contre Saint-Etienne ce samedi (0-1), Philippe Montanier, l’entraîneur lensois, se montrait satisfait du mercato jusqu’ici malgré l’incertitude permanente liée à la clôture tardive de la période des transferts.

« Il y a 16 départs, 7 arrivées, on en espère encore deux ou trois. C’est un gros chantier, mais on a bien travaillé, on a pu sentir une bonne cohésion dans l’équipe, une bonne mentalité de travail et de bonne attitudes. C’est intéressant parce que c’est souvent le terreau pour progresser. Forcément, on est pressés depuis le début. Après, c’est de savoir si on se précipite ou pas, pour trouver le bon joueur. La faute est quand même au mercato qui est compliqué. Il se finit le 31 août, on commence le 27 juillet. Les joueurs attendent aussi, nous attendons. Le jour où on fera comme en Angleterre, où on fixe la fin du mercato dès la première journée de championnat, je pense que cela résoudra beaucoup de problèmes et tout le monde sera moins stressé d’attendre le 31 août où 70% du mercato se fait. On marche un peu sur la tête et, nous, les entraîneurs subissons un peu. On est forcément un peu impatients, mais on sait que la situation ne dépend pas que de nous. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.