Niort - RC Lens : Zéro tracas, Zéro blabla

08 Niort RC Lens ResumeAprès la défaite du leader messin contre le Paris FC, le RC Lens avait l'occasion de faire une superbe opération au classement. C'est chose faite après cette victoire dans les Deux-Sèvres.

Encore une fois impériaux en défense, les Sang et Or ont montré une véritable cohérence dans le jeu. Au coup d'envoi, peu de changements, hormis la titularisation de Souleymane Diarra

Ce sont pourtant les Niortais qui se montrent les premiers dangereux, Léautey ouvre trop son pied et voit sa frappe filer hors du cadre. A la puissance physique des Artésiens, les Niortais opposent la vitesse de leurs ailiers en contre.

Le côté droit lensois sera le plus dangereux tout au long de la rencontre avec une très belle association Souleymane Diarra - Fabien Centonze. Ces deux là sont à l'origine de l'ouverture du score de Yannick Gomis. Après une belle combinaison, Fabien Centonze centre en retrait sur Yannick Gomis qui fusille le portier Niortais juste après le quart d'heure de jeu.

Bien que Monsieur Batta ne soit pas le directeur de jeu, c'est encore Fabien Centonze qui va faire les frais de l'incompétence arbitrale. Une légère poussette de ce dernier, en dehors de la surface de réparation se transforme en penalty... Une nouvelle fois, le Racing est pénalisé par une décision arbitrale. Dona Ndoh ne se fait pas prier et transforme l'offrande en force au centre. 1-1 à la 37e minute.

Les hommes de Philippe Montanier vont alors pousser pour réparer cette injustice. Thierry Ambrose oblige le gardien Niortais à claquer en corner, puis Yannick Gomis assure mal sa reprise qui flirte avec le petit filet.

Dominateurs, les Sang et Or rentrent au vestiaire sur ce score de parité.

Au retour sur le terrain, Le Racing maintient sa pression de la fin de la 1ère mi-temps. A chaque fois, par des constructions en tout point similaires à l'ouverture du score. Gomis tente le doublé mais écrase trop sa frappe à la 53ème minute. C'est finalement Thierry Ambrose qui redonne l'avantage avec une nouvelle action d'école et une combinaison Diarra - Mesloub, avec un centre de ce dernier et une reprise victorieuse, à la 64e minute.

L'écart aurait pu prendre de plus grandes proportions, mais en claquant au dessus de la barre un lob fantastique et une tête à bout pourtant, le portier Niortais privait Yannick Gomis d'un doublé.

Au pays de la mutuelle, zéro tracas, zéro blabla pour les Sang et Or. Une victoire à Béziers et le Racing peut envisager de retrouver la place de leader.

Nicolas Pérez

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.