FC Metz - RC Lens : Battus et frustrés

06 FC Metz RC Lens ResumeDéfaits à Saint Symphorien par des Messins confortant leur place de leader, les lensois ont subi leur premier revers en championnat. Même s’il n’y a pas à crier au scandale sur le contenu de la rencontre, celle-ci s’est en grande partie jouée sur une grossière erreur d’arbitrage.

On jouait la 37ème minute d’un match serré et engagé. Seul fait notoire : une belle opportunité de Yannick Gomis mal conclue (22ème). Puis arrive cette fameuse 37ème minute. Sur un ballon en profondeur, Fabien Centonze est au duel avec Nguette. Aux abords de la surface, l’attaquant messin s’écroule. L’arbitre n’hésite pas une seconde. Carton rouge direct pour l’arrière droit artésien. Sauf que Nguette est tombé seul ! En se faisant un croche pied ! L’homme en noir, Florent Batta, s’est totalement trompé sur le coup.

L’erreur est humaine, j’en conviens. Mais nous verrons bien si la DNA (Direction Nationale de l’Arbitrage) sanctionnera, après visionnage, Florent Batta. J’oubliais, le Directeur de la DNA, n’est autre que son père, Marc Batta… Affaire à suivre…

En infériorité numérique, les Sang et Or allaient rapidement craquer en début de seconde période. Sur un coup franc de Boulaya mal maîtrisé par Jean-Louis Leca, Diallo, le buteur maison, reprenait le ballon et ouvrait le score (0-1, 49e). Cruel pour les lensois qui avaient, jusque là, maîtrisé  un FC Metz sans génie.

Après cette ouverture du score, les hommes de Philippe Montanier tentèrent de revenir dans le match mais sans se créer une occasion digne de ce nom, malgré un Yannick Gomis volontaire mais trop esseulé sur le front de l’attaque.

Sur plusieurs contres messins, Jean-Louis Leca retarda l’échéance. Finalement, c’est Niane, entré en cours de jeu, qui mît fin au semblant de suspens en toute fin de rencontre (0-2 93e).

Le Racing a donc concédé sa première défaite en championnat, dans des circonstances malheureuses. À mon sens, il n’y a pas de quoi remettre en cause un début de saison réussi. En cette fin août, tous les espoirs restent permis.

Nicolas Zatti

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.