En Plein dans le MiL : La LFP ose tout, c'est même à ça qu'on la reconnaît

Supporters RC Lens 01Ce samedi, alors que plusieurs centaines de supporters du RC Lens avaient pris la route de Béziers pour supporter leurs Sang et Or à l'autre bout de la France, la rencontre a été reportée à moins de trois heures du coup d'envoi en raison de l'impraticabilité de la pelouse.

Au-delà que la volonté - louable - de protéger les joueurs, c'est surtout le manque de respect total de la LFP vis à vis des supporters et des clubs qui pose une nouvelle fois question, alors même que l'état de la pelouse était connu de tous depuis plusieurs jours et que le stade de la Méditerranée a été homologué en cette fin de semaine par cette même ligue, qui n'a rien trouvé à redire au fait qu'un match de rugby soit disputé dans l'enceinte biterrois ce vendredi.

Dans ce deuxième En Plein dans le MiL de la saison, deux membres de la rédaction ont donc souhaité exprimer leur « admiration » (sic) pour notre chère Ligue.

L'avis de Nicolas Zatti : De qui se moque t-on ?

La LFP a encore frappé. Rien à dire, ce sont des génies. Oui, des génies de l’incompétence. Depuis plusieurs jours, l’état de la pelouse était au centre des débats. Dans quel bourbier se déroulerait la rencontre alors que la veille, je dis bien la veille, avait lieu sur ce même terrain une rencontre de Pro D2 de rugby !

Incompétents donc, et tellement irrespectueux vis à vis des 1 000 supporters lensois qui avaient fait le déplacement. Une fois de plus, la LFP a démontré toute sa méconnaissance du foot et de ses fans. Il serait temps de mettre un grand coup de balai dans ce panier percé...

L'avis de Nicolas Pérez :

Nous avions eu Frédéric Thiriez et sa moustache, nous avons Nathalie Boy de la Tour, mais si une chose ne change pas, c'est l'incompétence de la LFP.

Pour vendre des matchs aux Chinois à 13h, pour fermer des tribunes et préférer des matchs à huis clos, il y a du monde. Pour agir en bonne intelligence, il n'y a plus personne.

Tout cela est un profond manque de respect pour plusieurs acteurs :

- pour la planète, quelle belle empreinte carbone !

- pour le Racing Club de Lens qui s'est coltiné un voyage pour rien,

- pour les supporters qui ont payé billets, essence, bus, j9 et camping pour rallier Béziers

S'il y a bien une chose que la LFP méprise, ce sont ceux qui font vivre le football populaire : les supporters.

Comme dirait Frédéric Thiriez « sorry for this terrible arbitrage »...

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.