Ligue 2 : Situation tendue pour la vente du VAFC

Valenciennes VAFCOfficiellement en vente depuis la mi-septembre depuis l'annonce du président Eddy Zdziech, le Valenciennes FC est sous pression. 20 Minutes a ainsi expliqué la situation actuelle du club hennuyer et de son président, qui ne semble pas pressé de le revendre…

En effet, les relations avec Patrick Partouche, seul candidat déclaré publiquement, et le président du VAFC seraient tendues selon le quotidien. Vexé par le tweet du président du groupe de casinos et actionnaire minoritaire du club, se déclarant candidat à la reprise, le président Zdziech serait en froid avec le premier, d'autant plus que des divergences apparaissent sur le montant voulu d'environ 4 millions d'euros pour la revente.

A cela, il faut ajouter les difficultés financières du club valenciennois, qui a un déficit structurel de 2 millions d'euros, des procès à venir aux prud'hommes, la location du stade et le remboursement du centre d'entraînement. Patrick Partouche - qui a déjà investi en tant qu'actionnaire minoritaire - ne devrait pas « casser sa tirelire » pour racheter le club explique 20 Minutes, et la pression pourrait rapidement devenir forte pour Eddy Zdziech qui pourrait toutefois rester en poste jusqu'à la fin de la saison,  grâce à de potentielles ventes de joueurs (entre autres) qui sécuriseraient temporairement la situation financière.

Un possible maintien à la présidence qu'il a annoncé aux joueurs et qui contredit la position tenue trois semaines plus tôt. Ainsi, plusieurs cadres du vestiaire auraient été déstabilisés par l'annonce et souhaiteraient ne se concentrer que sur le football. Une situation que l'on image donc source d'inquiétude pour Ahmed Kantari, Sebastien Roudet et Mehdy Guezoui...

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.