Philippe Vercruysse et son retour au RC Lens en 1997

Philippe Vercruysse RC LensRappelé par le RC Lens en janvier 1997 alors que le club est mal en point en championnat, Philippe Vercruysse avait quitté le FC Sion pour rejoindre son club formateur, qu'il a activement aidé à se maintenir. Un retour assez difficile marqué par une anecdote étonnante, sur laquelle est revenu l'ancien milieu de terrain, passé aussi par Bordeaux, Nîmes ou encore Marseille.

« A l'occasion de mon retour à Lens en 1997, FR3 Nord-Pas de Calais m'a consacré un reportage à charge. J'ai vu ma mère pleurer devant la télé. Je l'ai prise dans mes bras. Je lui ai dit : « T'inquiète pas… ça va bien se passer... » (Emu, il marque une pause). Elle avait peur qu'on me mette tout sur le dos parce que les gens ne voulaient pas que je revienne au club. Alors elle m'a dit : « T'inquiète pas, je vais porter un cierge dans une église et ça va t'aider, parce que si le club tombe en D2, ça sera uniquement de ta faute.

- Oui, si tu veux…

- Je vais prendre ma voiture et vais aller à Lourdes.

- Pardon ? C'est bon, il y a une église à côté, tu vas pas faire 2 000 km !

- Si, si, sinon ça n'aura pas le même impact. » Le surlendemain, elle est partie, et on n'a plus eu de nouvelles pendant trois jours… »

Source : L'Equipe

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.