Raphaël Varane : « On a trop voulu me changer »

Raphael Varane RC Lens 03Vainqueur cette année de sa quatrième Ligue des Champions et surtout de la Coupe du Monde avec l’équipe de France, Raphaël Varane est définitivement entré dans le cercle des grands joueurs, à seulement 25 ans. Une forme de revanche pour le défenseur formé au RC Lens sur les critiques qui lui reprochaient son manque supposé de caractère ces dernières saisons.

« Parfois, on me demandait de jouer comme Ramos, de jouer comme un autre, d'être plus agressif, d'être plus ceci, plus cela. Alors que j'ai mon style de jeu, ça ne m'a trop mal réussi jusqu'à présent (sourires). On a trop voulu me changer. C'est une fierté sur cette Coupe du monde, on m'a, entre guillemets, accepté comme je suis. On ne peut pas me demander d'être un autre. » « Et ça m'énerve. Est-ce qu'on demande à Ramos d'être quelqu'un d'autre ? On le prend comme il est, Ramos. Et moi, aujourd'hui, on me prend comme je suis. Depuis que j'ai sept ans, on dit il est gentil, il est gentil, c'est revenu trop de fois. (Son débit s'accélère.) Mais il y a du caractère derrière. Oui, je suis gentil, mais il n'y a pas que ça. On ne peut pas faire la carrière que je fais, rester au Real Madrid sept ans, sans caractère. Ça n'existe pas ça, ce n'est pas possible. D'un seul coup, là, les gens se sont dit que j'avais montré du caractère, du répondant, mais, vous savez, j'ai connu des galères étant petit, puis en ratant l'Euro 2016, et je suis revenu plus fort. Aujourd'hui, ce caractère là, il s'est vu, mais je l'ai eu depuis toujours. Quand il faut parler, je suis là, quand, il y a des moments durs, je suis là. Quand à la mi-temps de la finale, il y a beaucoup de pression, avec un groupe jeune, et on a senti de la fébrilité, c'est moi qui dis : ''Les gars, restons positifs, on gagne 2-1, tout va bien. Même si on a pris le bouillon par moments, c'est fini, les 45 premières minutes sont passées.'' Ça, c'est ce que je suis. (Il s'anime.) Quand je vois un défi en face de moi, là, le caractère, il se montre. »

Source : L’Equipe

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.