Guillaume Kaznowski (Les Patriotes) condamné pour injure raciste envers Souleymane Diarra

Guillaume Kaznowski manifestation supporters RC Lens 1« Drôle » de dénouement dans l’affaire de la supposée agression de l’élu Patriote Guillaume Kaznowski par des joueurs du RC Lens, après la défaite à domicile (0-1) face à Bourg-en-Bresse, le 12 mars.

Après avoir vu sa plainte contre trois joueurs lensois classée sans suites, le conseiller régional et conseiller municipal de Liévin a été poursuivi pour des injures racistes qu’il aurait proférées lors de son altercation avec Abdelrafik Gérard, Abdellah Zoubir et Souleymane Diarra. A l’issue de sa comparution au tribunal correctionnel de Béthune ce mardi, l’élu a été condamné à 500€ d’amende pour avoir insulté Souleymane Diarra de « sale nègre », comme l’a relaté La Voix du Nord.

S’il a nié les faits, la version d’un stadier ayant séparé les protagonistes a confirmé la version du milieu malien. Les insultes qui auraient été lancées à l’encontre d’Abdellah Zoubir et et d’Abdelrafik Gérard n’ont elles pas pu être vérifiées. Il est à noter que les joueurs concernés n’étaient pas présents au tribunal ce mardi, au contraire de la LICRA qui s’est constituée partie civile. Le quotidien régional indique, enfin, que Guillaume Kaznowski n’a pas encore pris de décision quant à un éventuel appel.

Source : La Voix du Nord

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.