Eric Sikora : « L’important est de sauver le club »

Eric Sikora RC Lens 09L’entraîneur du RC Lens était lui aussi présent en conférence de presse ce jeudi midi. Eric Sikora estime lui aussi que le maintien en Ligue 2 est un objectif prioritaire, et tout le club est derrière le groupe professionnel dans cette période compliquée. Le déplacement à Reims sera un gros test pour une équipe en perdition, mais le coach Sang et Or estime qu’un bon résultat est possible.

« Le match de lundi est un match à part dans une saison. Ce qui s'est passé pendant le match a renforcé le groupe dans la solidarité. Je n’ai pas senti un groupe abattu, au contraire. On est toujours dans le clous du maintien, c’est l’objectif de la saison. L'important est de sauver le club ! Aujourd'hui, on est dans les clous. Il faut continuer à travailler. Je comprends la frustration des supporters. On n'est pas sauvés, il nous reste neuf points à aller chercher. Mais on va assurer le maintien et préparer la saison prochaine. Il y aura des changements, j'ai envie de partir d'une feuille blanche après le maintien. Aujourd'hui, on n'a plus le temps de mettre en place des choses, les contrats sont plus courts. Les temps ont changé. Il faut s'adapter et, dès le plus jeune âge, faire comprendre aux joueurs les valeurs, l'éducation...

On n’a pas perdu à l’extérieur depuis le début de l’année, mais la confiance est une donnée importante, on en manque mais c’est à nous de faire ce qu’il faut.

Jouer à Bollaert n’est pas un handicap. Sur les derniers matchs à domicile, on n’a pas été bidons mais contre Orléans c’était un match loupé, et sur les autres rencontres on a joué et eu des occasions. Mes gars jouent et se défoncent mais le match contre Orléans a peut-être cassé quelque chose, la défaite a semé le doute dans les têtes. Il n’y a aucun problème dans le groupe. Lundi, Brice Dja Djédjé a été touché par les banderoles, imaginez les jeunes joueurs...

C’est bien que le match face à Reims arrive vite. Ça sera un match compliqué mais je n’ai pas de crainte, on n’y va pas en victimes. On a les moyens de ramener quelque chose. On ne défend pas trop mal mais on manque de réalisme. Contre Bourg, on a pris un contre de 80 mètres, ce n’est pas normal. On doit faire mieux dans nos entames de match. Si on n’a pas Vachoux dans les buts, on prend des valises.

C'est la première fois qu'il arrive autant de choses dans ce club. Il faut vivre avec, être fort, s'appuyer sur son staff, les gens du club qui sont derrière nous pour nous encourager. Mais il faut être blindé ! Les dirigeants sont attentifs et à l'écoute. On parle beaucoup ensemble. Même si je suis touché, ça m'évite de m'épancher. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.