Vladimir Smicer et son arrivée au RC Lens à l'été 1996

Vladimir Smicer RC LensOpposé au RC Lens en Coupe de l'UEFA en 1995, Vladimir Smicer tape dans l'oeil du club Sang et Or qui le recrute au mercato estival suivant après l'Euro 1996. L'ancien Lensois revient sur son arrivée au sein du club lensois, et salue Guillaume Warmuz qui l'a aidé et a favorisé sur son adaptation dans ce nouveau pays, ce qui lui a permis de rapidement montrer son meilleur jour sous le maillot Sang et Or.

« Au départ, c’était difficile, je parlais un peu allemand, mais en France, ce n’est pas trop ça... Ils m’ont dit : « On préfère que t’essaies le français ou que tu ne parles pas du tout. C’est toujours mieux que l’allemand. » (Rires.) Guillaume Warmuz m’a pris sous son aile, il m’a appris la langue. Avant les matchs, on était dans la même chambre, il m’aidait. C’était difficile, j’apprenais avec des bouquins, j’écoutais la radio, je regardais la télévision et j’avais un dictionnaire. Petit à petit, je me suis amélioré et sur le terrain, pas besoin d’avoir un grand vocabulaire. J’ai marqué lors des trois, quatre premiers matchs. Ils ont tous pensé que j’allais marquer à tous les matchs. (Rires.) Sauf que, physiquement, je me sentais mal. Les six premiers mois étaient compliqués. Au mois de décembre, le coach m’a donné deux semaines de plus pour me reposer, car j’étais cuit, avec l’Euro dans les pattes. »

Tu avais quelle image de la France avant de venir à Lens ?

« Le père de ma femme avait joué pour Le Havre, pendant deux ans, alors il me parlait souvent de la France. Je savais que c’était un beau pays, avec de la bonne bouffe, du bon vin et du pastis. (Rires.) »

Source : SoFoot

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.