Eric Sikora : « On voulait jouer dans la profondeur, mettre de la vitesse »

Eric Sikora RC Lens 02Remplacé en fin de rencontre, Karim Hafez a parfois souffert sur son côté gauche, mais le latéral gauche lensois a tout de même réalisé une prestation correcte face à Niort. Eric Sikora confie que son joueur était malade. L'entraîneur des Sang et Or revient aussi sur ses choix tactiques en début de match, avec une composition axée sur la vitesse des attaquants.

« Karim Hafez était malade, je le trouvais un peu moins saignant, il avait des crampes à la fin. Il fallait mettre quelqu’un de frais, capable de bloquer le couloir. Avec Jean-Kévin, ça nous donnait de la taille sur les coups de pieds arrêtés parce qu’en face, il y avait des joueurs très athlétiques. Pour les attaquants, c’était pour avoir des qualités différentes par rapport aux joueurs qu’on a habituellement. On voulait jouer dans la profondeur, mettre de la vitesse, jouer avec deux attaquants parce que Niort est une équipe qui aime bien presser. On ne voulait pas perdre ces ballons là, jouer les premiers ballons et venir autour. C’était uniquement par rapport à ça. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>