Eric Sikora : « Il fallait essayer quelque chose »

Eric Sikora RC Lens 08Contre Quevilly-Rouen ce lundi, Eric Sikora avait mis en place un schéma tactique en 4231 pour le RC Lens en première période, avant de changer pour un 442 en seconde période, qui a porté ses fruits. L'entraîneur des Sang et Or revient sur ce choix décisif, soulignant l'aspect plus offensif de ce système et les quelques frayeurs défensives connues tout de même par la défense lensoise.

« Sur ce match-là, il fallait essayer quelque chose. Sur l’attaque placée, on avait dit que l’on avait difficultés et il y avait deux joueurs comme Moussa (Maazou) et Cristian (Lopez) qui sont très intéressants dans le jeu aérien donc on utilisé le jeu long, faire plus de centres, on frappe deux fois sur la barre (une barre et un poteau, ndlr.), On a quelques opportunités. En deuxième mi-temps, on est beaucoup plus souvent dans la surface qu’en première. Mais il faut avoir un bon équilibre, on a aussi eu deux contres où on aurait pu être en difficulté mais on a sur faire l’effort et les courses pour mettre l’adversaire en difficulté donc c’est ça qu’il faut retenir. Après, il y aura des matches où tu seras peut-être plus en possession mais cette fois-ci il fallait jouer plus direct. J’ai dit qu’il fallait du jeu vers l’avant, vers des courses. A Valenciennes, on a plus de possession et ce n’est pas pour autant que l’on a plus d’opportunités et il nous manque ce petit truc devant qui peut débloquer un match. Des fois tu es bien dans le match, là ça n’a pas été le cas. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6 FM) et retranscrits par Luc pour MadeInLens.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>