Didier Delannoy : « Au sujet de Philippe Montanier, Joseph Oughourlian a même sondé Antoine Griezmann »

Didier Delannoy Leader Interim RC LensPassé par les équipes de jeunes du RC Lens, avec lesquelles il a été champion de France cadet en 1981, Didier Delannoy est le directeur de la société de travail temporaire Leader Interim et très proche du club Sang et Or dont il est partenaire.

Interrogé sur notre radio partenaire RBM 99.6FM, il n’a pas manqué de parler de football et du club lensois, notamment du départ de Gervais Martel, de la nouvelle direction du Racing et notamment de l’actionnaire principal Joseph Oughourlian, qui est allé jusqu’à questionner Antoine Griezmann sur Philippe Montanier avant de se décider sur le choix du nouvel entraîneur du club.

Le départ de Gervais Martel, c'est un tremblement de terre pour certains...

« Vingt ans après le titre, ce départ m'inspire une transition. On quitte une ère, celle de Gervais Martel pour entrer dans une autre avec le nouvel actionnaire Joseph Oughourlian. Gervais Martel, pour moi, part au bon moment, après une passation de pouvoir en douceur. Le nouvel actionnaire arrive avec Arnaud Pouille comme directeur général, un homme qui est dans le club depuis de longs mois. J'ai vu Gervais après l'annonce de son départ. On a beaucoup parlé. Je l'ai trouvé soulagé. Cela fait 30 ans qu'il vit pour le RC Lens, il aime ce club : il n'y a donc pas eu de cassure. Le RC Lens va se stabiliser. Autant au niveau économique que sportif, il faut les bonnes personnes aux bons postes. La direction du club, le board, travaille dans ce sens. Tout le monde sait que ce sont par les résultats sportifs que le club retrouvera sa place au plus haut niveau. »

Pas simple tout de même d'avoir les résultats !

« J'ai eu l'occasion de manger avec Joseph Oughourlian. On a beaucoup parlé. Son objectif consiste à ce que l'équipe termine à l'une des deux premières places. Il veut retrouver vite la Ligue 1. J'estime qu'ils ont fait le bon choix pour le poste d'entraîneur. Philippe Montanier me semble être l'homme de la situation. Joseph Oughourlian a pris la décision en se renseignant sur l'homme, ses états de services et sur ce qu'il sait faire. Il a pris des renseignements autant en France, à la FFF qu'en Espagne. Il est même allé à la pêche aux infos en demandant à Antoine Griezmann ce qu'il pensait de Philippe Montanier. Tout cela pour dire que rien n'est fait sur un coup de tête mais le fruit d'un long travail. Tout est réfléchi et détaillé. »

Quatre recrues pour commencer. Un avis ?

« Je trouve que cela a été assez vite. Là aussi, le travail a été fait en amont. Lens travaille autant pour se renforcer que pour épurer l'effectif. Tout le monde a vu qu'il y avait du travail. Il y aura encore des départs, des joueurs prêtés. Les joueurs qui sont arrivés sont d'abord recrutés pour des valeurs humaines dans un premier temps et pour leurs qualités footballistiques et mentales. Je pense que Joseph Oughourlian a bien saisi ce qu'est le football et sur les ingrédients nécessaires à une réussite. »

La saison qui vient de s'achever a été pénible...

« Je vais au club depuis des années, depuis 1972... Je viens de vivre la pire année depuis cette année-là. Je parle bien sûr des sept défaites de suite, de l'envahissement du terrain contre Brest ou encore cette élimination en coupe de France à Nantes contre Les Herbiers. J'y étais, j'ai fait le déplacement. J'étais avec les supporters et nous nous sommes sentis humiliés. Je comprends les supporters et leur réaction lors de la rencontre contre Bourg-en-Bresse. Cette double confrontation contre Bourg a d'ailleurs montré le manque de continuité pour cette équipe, capable d'aller gagner là-bas 0-6 pour s'incliner au retour à Bollaert. Il faut que tout cela cesse. »

Doit-on se mettre la pression et se dire que la remontée en Ligue 1 doit avoir lieu cette année ou Lens a un peu de temps ?

« Lens doit se mettre la pression positive, la pression qui force aux résultats sans pour autant anesthésier. Le public met déjà la pression sur les joueurs à Bollaert, inutile d'en ajouter. J'ai personnellement bon espoir dans le projet et dans les hommes. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.