En plein dans le MiL : retour sur la saison du RC Lens - novembre 2017

MadeInLens en plein dans le mil 02Après la fin de saison 2017-2018, où le RC Lens a connu un exercice très agité aux niveaux sportifs et extrasportifs, avec un maintien acquis à la 36e journée loin des ambitions initiales, l'heure est aux bilans. Sur MadeInLens, en plus de bilans individuels des joueurs lensois, nous vous proposons de revenir sur ces dix mois de compétition, ces dix mois qui verront l'équipe se battre pour sa survie, alors que chaque supporter Sang et Or espérait initialement voir ses joueurs lutter pour la montée en Ligue 1.

Retour sur Novembre 2017

18e à la fin octobre après un match nul 0-0 à Châteauroux, le RC Lens d’Eric Sikora poursuit son chemin de croix et sa quête de points pour sortir de la zone de relégation, enchaînant avec un déplacement sur la pelouse de Nancy. Face à un concurrent direct, relégué de Ligue 1 et en grande difficulté, les Sang et Or sont à la peine, ne concrétisant pas leurs occasions et subissant l’ouverture du score. Mais Karim Hafez, d’une frappe magnifique en pleine lucarne, sauve les Lensois qui arrachent un match nul 1-1.

Après une parenthèse en Coupe de France et une qualification au 7e tour contre Noeux-les-Mines un vendredi soir, les joueurs d’Eric Sikora reçoivent les Chamois Niortais et disputent l’un de leurs meilleurs matchs de la saison. Dès la 10e minute, Kévin Fortuné ouvre la marque sur pénalty, mais les Sang et Or manquent plusieurs occasions d’aggraver la marque. Si Niort égalise à la 51e, Souleymane Diarra redonne l’avantage aux Lensois à la 63e et double la mise à la 94e, bien lancé par John Bostock. Grâce à cette victoire et aux trois points pris, le Racing passe à la 17e place et sort enfin de la zone e relégation, qu’il ne retrouvera plus de la saison.

Forts de ce succès et de la bonne dynamique enclenchée depuis quelques semaines, les Sang et Or se déplacent au Havre. Dès les premiers instants, Jérémy Vachoux sort une parade exceptionnelle et retarde longtemps l’échéance, par ses interventions et sa baraka, mais le gardien ne peut rien sur le but de Guitane, qui venait d’entrer en jeu. Offensivement, les Lensois montrent un visage d’une tristesse incroyable, balbutiant leur jeu et se montrant peu dangereux.

Cette défaite brise la série positive mais la venue de l’AC Ajaccio remet le Racing sur de bons rails. Dans ce premier « Maazouico », les joueurs d’Eric Sikora perdent Clément Chantôme dès la 9e minute après un tacle appuyé d’un joueur corse. Djiman Koukou le remplace et ouvre la marque 12 minutes plus tard, Kévin Fortuné doublant la mise et scellant le score juste avant la pause.

Cette victoire 2-0 permet au Racing de souffler un peu, de remonter à la 16e place au terme d’un mois de novembre plutôt bien mené, avec sept points pris sur douze possibles.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.