Peter Vermaas (journaliste au NRC Handelsblad) : « Je voulais voir cette atmosphère du RC Lens décrite dans le spectacle Stadium »

Peter Vermaas NRC Handelsblad RC LensVendredi 11 mai dernier, la rencontre entre le RC Lens et l'AJ Auxerre s'est jouée dans un stade Bollaert-Delelis bien garni et sous l'oeil d'un observateur étranger, Peter Vermaas, journaliste au NRC Handelsblad, l'un des grands journaux quotidiens généraliste des Pays-Bas. Correspondant de ce journal à Paris, Peter Vermaas est venu à la rencontre du public lensois, sur place, après avoir vu le spectacle Stadium quelques jours auparavant à Nantes (le spectacle sera joué prochainement à Amsterdam).

Pascal Guislain (RBM 99.6FM et MadeInLens.com) n'a pas manqué de lui poser quelques questions sur les supporters Sang et Or, l'ambiance du stade et sur ses souvenirs des ambiances aux Pays-Bas.

Qu’est-ce qui vous amène à Lens ?

« Le match bien évidemment, mais aussi parce que je viens de voir le spectacle sur Lens (Stadium, ndlr) avec les supporters qui participaient, c’était à Nantes. Apparemment, ce spectacle va être joué à Amsterdam, ma ville natale, et je voulais voir cette atmosphère qui est décrite dans ce spectacle, ici à Lens, et aussi faire quelques interviews avec les supporters, les fans de Lens. »

Pourquoi ce spectacle lensois va-t-il aller à Amsterdam ?

« Aucune idée (rires) ! Il y a un festival à Amsterdam et, apparemment, on a lu les journaux français : il y a eu des critiques assez positives et on a invité les supporters et le metteur en scène à Amsterdam pour ce spectacle. Mais Amsterdam est aussi une ville de foot avec l’AJAX. Et on peut comprendre pourquoi on a décidé de faire venir le spectacle. »

Vous êtes allé d’Amsterdam à Nantes pour voir ce spectacle ?!

« Non, en fait, je suis basé à Paris, mais je devais aller à Nantes pour voir le spectacle car, l’année dernière, c’était à Paris mais je l’avais raté. Il y avait quelques soirées à Nantes en avril et j’ai vu la première. Il y avait aussi des fans de Nantes, c’était sympa ! C’est vraiment une confrontation entre le public du théâtre et le public du football. »

Avez-vous déjà eu écho du public lensois ?

« Oui, c’est très intéressant de voir cela parce que je pense que le public lensois est connu en France, encore plus connu après l’affaire de la banderole et tout ça. J’ai vu un public très engagé. Ce sont des gens très sympas : ils aiment leur club et ça c’est important. C’est intéressant de voir qu’une petite ville comme Lens a un club très important et, aussi, toujours ce souvenir de 1998, parce que tout le monde parle toujours de 1998 et c’est intéressant ! »

Le RC Lens est souvent considéré comme un public chaud et sympa. Qu’y a-t-il comme public chaud et sympa aux Pays-Bas ?

« Je ne suis pas journaliste sur le football, car je suis tous les sujets. C’est pour cela que je suis à Paris. Je suis le seul correspondant de mon journal en France, mais je connais bien les Pays-Bas évidemment et, là-bas, le public de La Haye est assez chaud. Mais il y a aussi d’autres clubs dont le public n’est peut-être pas chaud mais est très positif. Il y a le club d’une petite ville, le Vitesse Arnhem, que vous connaissez peut-être. Je connais surtout l’Ajax puisque je viens d’Amsterdam et, ces dernières années, pour l’Ajax, cela ne va pas très bien… »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6FM) pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.