Chamois Niortais - RC Lens : Les notes MadeInLens

33 Chamois Niortais Niort RC Lens notesLe RC Lens a enchaîné ce vendredi soir un troisième match sans défaite en obtenant le point du nul sur la pelouse des Chamois Niortais (2-2), après avoir mené deux fois. Si la victoire était largement à la portée des hommes d’Eric Sikora, la barre transversale, un pénalty extrêmement litigieux ou encore un portier local en feu en auront décidé autrement. La rédaction de MadeInLens revient, en notes, sur la prestation lensoise de ce vendredi soir.

Les notes de la rédaction : Vachoux (6) – Duplus (6), Duverne (4), Cvetinovic (4), Gersbach (5) – Diarra (6) puis Ephestion (non-noté), Chantôme (5,5), Mesloub (7,5) - Zoubir (6), Markovic (3,5) puis Lopez (non-noté), Fortuné (7) puis Chouiar (non-noté).

Les satisfactions :

Walid Mesloub (7,5) : Trois buts en trois matches pour le néo-lensois et une nouvelle prestation très aboutie. Le milieu algérien du Racing a ce vendredi soir été le dépositaire d’un jeu Lensois particulièrement intéressant, en atteste la construction du second but et la domination globale du match. Walid Mesloub semble vraiment pouvoir devenir un des piliers du RC Lens la saison prochaine...

Kévin Fortuné (6,5) : Prestation intéressante de l’attaquant Lensois qui retrouvait ce vendredi une place de titulaire. Très à l’aise dans le jeu de contres et d’attaques rapides ce vendredi soir, il a beaucoup apporté avec ses débordements. Récompensé par un but en ouvrant le score sur penalty - son premier but depuis le 20 novembre - il aurait également pu être gratifié d’une ou plusieurs passes décisives si Filip Markovic s’était montré plus adroit.

Souleymane Diarra (6) : Souleymane Diarra est à créditer d’un bon match. Capable comme toujours de casser des lignes au milieu de terrain par ses fulgurances, dans le même style que Jean-Ricner Bellegarde par exemple, il a su cette fois simplifier son jeu et mieux servir le collectif. Il a ainsi formé un très bon milieu à trois avec ses compères Walid Mesloub et Clément Chantôme et contribué à la domination de son équipe.

Les déceptions :

La charnière centrale Duverne - Cvetinovic : Pas un match catastrophique au demeurant, mais encore trop souvent dépassée dans la profondeur à l’image de l’action amenant le penalty (certes inexistant). La charnière centrale procure régulièrement des frissons aux supporters lensois et ne contribue pas à rassurer l’équipe...

Filip Markovic (3,5) : Quel manque d’efficacité ! Certes, Alexandre Olliero, le portier niortais, y est pour beaucoup. Mais l’attaquant Lensois a vendangé un nombre considérable d’occasions ce vendredi qui auraient pu permettre au Racing de l’emporter facilement. Filip Markovic intègre donc une nouvelle fois nos déceptions.

L’adversaire : les Chamois Niortais

Simplement faible mais valeureux. Dominés pendant une bonne partie du match, les Chamois Niortais ont su malgré tout revenir deux fois au score et se procurer de grosses occasion en affichant de belles valeurs de combativité. Le point du nul reste malgré tout assez flatteur pour les hommes de Denis Renaud, qui peuvent aussi remercier leur gardien pour sa superbe prestation.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.