Chamois Niortais - RC Lens : un nul et des regrets

33 Chamois Niortais Niort RC Lens resumeComment le RC peut rentrer en Artois avec un seul point dans la besace ? Cette question a deux réponses : Alexandre Olliero, le gardien niortais, qui a écoeuré les attaquants Sang et Or et Filip Markovic va en faire des cauchemars ; et une incapacité chronique à garder le résultat.

Au coup d'envoi, Éric Sikora décide d'aligner Kévin Fortuné et surtout Filip Markovic en numéro 9. Après les orgies de football européen vécues cette semaine, le retour à la réalité du quotidien de la Ligue 2 est violent en première mi-temps. Face à la pauvreté du spectacle proposé par les deux équipes, rester éveillé est un exploit. Il faut attendre les dix dernières minutes de ce premier acte pour sortir de sa torpeur. A la suite d'un débordement d'Abdellah Zoubir, le Niortais Da Costa touche le ballon de la main. L’arbitre désigne le point de penalty. D’une panenka audacieuse, Kévin Fortuné ouvre le score. Certaines mauvaises langues diront que le dernier homme ayant fêté un but de Kévin fortuné, a vu Mohamed Fofana sur un terrain de football.

On pensait que le plus dur était fait, mais l’arbitre en avait décidé autrement. Il siffla un penalty pour les Niortais pour une faute imaginaire de Dusan Cvetinovic. Peut-être, espérait-il voir surgir Cristiano Ronaldo les muscles saillants face à lui ? Toujours est-il que le retour aux vestiaires se faisait sur un score de parité à 1-1.

Au retour des vestiaires, le festival du gardien niortais commença. Filip Markovic, puis Dusan Cvetinovic se cassèrent les dents sur l’intraitable portier niortais. Même battu, ce sont alors ses défenseurs qui repoussèrent sur la ligne la tentative de Frédéric Duplus. Il fut néanmoins impuissant sur la frappe de Walid Mesloub, auteur de son troisième but consécutif ces trois derniers matchs. Malheureusement, les Sang et Or furent incapables de maintenir ce score et les Niortais égalisèrent dans la foulée.

Paradoxalement, ce résultat nul, conjugué avec les performances des équipes du bas de tableau, permet aux Sang et Or de compter désormais sept points d avance sur le barragiste. Mais les jokers ne sont pas indéfinis. Le maintien se joue maintenant.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.