GFC Ajaccio - RC Lens : c'est toujours ça de pris

28 GFC Ajaccio RC Lens resumeSans cette frappe écrasée d’Abdellah Zoubir qui s'en est allée mourir dans les filets de Steeve Elana, ce résumé aurait pu s'appeler « Les Charlots font La Corse. » car, avant cette issue et ce partage des points, les joueurs lensois ont tout fait pour encore une fois se couvrir de ridicule.

D’une manière bien involontaire au départ, en arrivant au retard au stade Ange-Casanova à la suite d'une fuite de gaz dans le centre ajaccien. Face au Gazélec, ça ne pouvait pas mieux tomber… Sur le terrain ensuite, Brice Dja Djédjé a peut-être fini de siroter son café. Cela peut expliquer son absence de réaction lors du but sur corner de Dalibor Veselinovic. Oui, un but de Veselinovic… histoire de se faire chambrer davantage par celui qui a laissé une trace indélébile dans le panthéon offensif Sang et Or, avec quatre petites apparitions et un but en 2008-2009… La rencontre ressembla à toutes les dernières avec une possession stérile, faite de passes latérales inoffensives. Il fallut ce but d'Abdellah Zoubir pour sortir de cette torpeur lancinante qui enveloppe chaque match du Racing.

Ce qui sauve les apparences au classement, c'est que l'AS Nancy-Lorraine est encore plus médiocre que nous. Le RC Lens conserve 6 points d'avance sur le barragiste. Mais il est vraiment temps que le maintien soit définitivement assuré car on ne va pas dire que l'on prend du plaisir devant le « spectacle » offert par les hommes d'Eric Sikora.

Vivement la fin de saison.

Nicolas Pérez

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.