Coupe de France : le RC Lens sorti en quart de finale par les Herbiers

RC Lens blasonContre Les Herbiers en quart de finale de la Coupe de France, le RC Lens a chuté, dominant certes au niveau de la possession et des occasions, mais sans concrétiser cette domination comme souvent ces dernières semaines.

Les Vendéens, profitant de pertes de balle et de mauvais contrôles pour récupérer les ballons, jouaient crânement leurs chances, allant vite vers l'avant et obtenant quelques occasions franches sorties par - encore ! - quelques arrêts exceptionnels de Jérémy Vachoux. Le gardien lensois, sur sa lancée des derniers matchs, revêtait son habit de sauveur sur une balle en profondeur puis un réflexe sur une déviation à bout portant sur un corner vendéen. De l'autre côté, Filip Markovic et Kévin Fortuné mettaient Pichot à contribution sur deux bonnes situations. Face à des Vendéens bien organisés défensivement, les joueurs d'Eric Sikora ont été à la peine pour transpercer ces lignes, trouver des solutions pour des décalages, des centres… et avec des pertes de balles rapidement exploitées par le VFH. Le portier des Sang et Or se voit même suppléé par sa barre transversale à la 38e minute, sur une tête de Gboho qui devance un Dusan Cvetinovic passif.

Offensivement assez faible, les Sang et Or ont aussi pu compter sur la baraka de leur gardien pour rester à 0-0 à la pause.

Dès la mi-temps, Eric Sikora sort Kévin Fortuné, peu en vue, au profit de Cyrille Bayala. Si les Sang et Or prennent l'ascendant sur le contrôle et l'utilisation du ballon, profitant de pertes de balle plus nombreuses des Vendéens, rares sont encore les situations chaudes sur le but de Pichot, assez peu sollicité. Le RC Lens domine… jusqu'aux deux dernières passes, où le manque de précision dans les transmissions et les centres pénalise et brise les actions. En face, les Vendéens opèrent en contres ou sur phases arrêtées, laissant le ballon à des Lensois sans solution. Une bonne mine de Souleymane Diarra (74e) réveille le gardien herbretais. Un centre de Cyrille Bayala est repris par Cristian Lopez et contré par un défenseur à la 85e, un corner mal tiré de Souleymane Diarra, et l'arbitre siffle la fin des 90 minutes.

Comme contre Reims et Boulogne-sur-Mer, les joueurs d'Eric Sikora ont eu droit à 30 minutes de plus. Quelques percées d'Abdellah Zoubir, quelques situations favorables aux Sang et Or, des Vendéens qui n'avaient plus vraiment la force de suivre leurs actions… C'est l'essentiel de ces deux prolongations… avant une séance de tirs au but cruelle.

Si Jérémy Vachoux repousse une première tentative des Herbiers, Souleymane Diarra et Walid Mesloub manquent leurs tentatives et le RC Lens sort donc piteusement de cette compétition. La saison sera donc noire jusqu'au bout et les joueurs d'Eric Sikora devront rapidement aller chercher leur maintien...

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.