Les Herbiers - RC Lens : Une éclaircie dans la grisaille ?

Coupe de France quarts Les Herbiers RC Lens presentationIl est de plus en plus difficile d’écrire quelques lignes sur le Racing Club de Lens. La passion, la révolte, la joie ont laissé place à de l’abattement et de la lassitude parmi de nombreux supporters dont je fais parti.

Oui en tant que supporter, je suis fatigué. Fatigué d’avoir pris du congé pour faire le déplacement à Rouen, certes pour une victoire, mais surtout pour une purge sur le terrain. Fatigué d’aller à Bollaert-Delelis tous les 15 jours pour voir 10 fantômes sur le terrain qui font honte à la tunique sang et or. Oui 10, car Jérémy Vachoux fait lui honneur à nos couleurs.

Visiblement l’air artésien ne réussit pas aux hommes d’Eric Sikora au vu des piètres prestations offertes au public de Bollaert-Delelis. Comme si le temple Sang et or était devenu un paillasson sur lequel n’importe quelle équipe peut venir s’essuyer les pieds et repartir avec les 3 points. Espérons que l’air Nantais sera plus bénéfique.

Dans cette saison catastrophique, la Coupe de France apparaît vraiment comme une éclaircie, une bouffée d’oxygène pour oublier l’enfer du championnat.

Qualifiés sur le fil à St-Brieuc lors du tour précédent, les joueurs devront afficher une valeur qu’ils ont visiblement oubliée ces dernières semaines : le respect.

Respect du maillot tout d’abord, en mémoire des épopées de la bande à Leclercq en 1975 et de Warmuz et consorts en 1998.

Respect de la Coupe de France, cette si belle centenaire qui permet de vivre ces beaux moments où le petit poucet défie le Géant.

Respect de l’adversaire, Les Herbiers ont explosé Auxerre au tour précédent. Et les melons de Souleymane Diarra et Kévin Fortuné devront se dégonfler et ne pas croire que l’on peut dribbler tout le monde. Surtout sans le talent et l’humilité qui va avec.

Sans collectif, sans valeurs, sans générosité, le résultat ne pourra être que négatif. Les vraies valeurs Lensoises seront dans les bus, les J9, les voitures des 1000 fidèles qui viendront remplir le parcage de la Beaujoire, un soir en pleine semaine.

Nous supporters voulons goûter à cette douce saveur de la joie et de l’espoir que nous ne connaissons plus.

Messieurs les joueurs, contre Les Herbiers, on vous demande simplement de vous comporter comme de vrais Lensois.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.