1997-1998 - le RC Lens en route vers le titre : épisode 14 - Janvier 1998

RC Lens MadeInlens 1997 1998 en route vers le titre de championIl y a 20 ans, le RC Lens sortait d'une saison calamiteuse et se trouvait à l'aube d'une saison fantastique à l'issue de laquelle les Sang et Or arrachaient le titre de champion de France à Auxerre.

Pour fêter les 20 ans de cette saison exceptionnelle, MadeInLens.com vous propose de vous replonger dans cette saison au travers d'une série d'articles qui vous feront revivre les moments-clés de ce championnat.

Pour ce 14e épisode de notre série « 1997-1998 - le RC Lens en route vers le titre », nous vous proposons un focus sur le mois de janvier 1998. Après la trêve hivernale, les Sang et Or se déplacent à Nantes avant de recevoir Guingamp et d'aller à Toulouse.

Le championnat reprend ses droits le 10 janvier par un nouveau déplacement à Nantes. Est-ce la coupure qui a fait du mal à la troupe du Druide mais les Lensois sont méconnaissables. C’est Le Roux qui les sanctionne de leur apathie à l’heure de jeu. Défaite (1-0) et pour noircir le tableau, expulsion de Marc-Vivien Foé. Sale journée, même si deux équipes de haut de tableau ont aussi déraillé (l’OM à Lyon et Monaco face à Cannes).

La machine doit donc redémarrer rapidement faute de quoi les écarts vont se creuser en haut du classement. L’En Avant Guingamp ne s’avance pas en victime consentante à Bollaert et les 13 000 supporters présents ce soir là poussent un ouf de soulagement quand Vladimir Smicer ouvre le score à la 27e minute. Courte mais précieuse, cette  victoire permet aux Sang et Or de rester accrochés à la 5e place.

C’est la 24e journée et les Lensois rendent visite aux Violets de Toulouse. L’occasion de se relancer à l’extérieur et de confirmer le succès face à l’EAG. C’est le tandem Stéphane Ziani - Anto Drobnjak qui offre la victoire au Racing. La réduction du score toulousaine ne change rien même si les Lensois souffrent en fin de match. Peu importe, c’est 3 nouveaux points qui tombent dans l’escarcelle du RC Lens et toujours la 5e place, à 3 points du leader messin.

Commencerait-on à y croire du côté du tandem Daniel Leclercq - Gervais Martel ? En tout cas, il y a toutes les raisons de croire que le podium n’est plus un rêve…

 

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.