Jean-Ricner Bellegarde : « Je veux me donner au mieux, enchaîner les matchs et jouer un maximum »

Jean Ricner Bellegarde RC Lens 05Désigné comme le MVP MadeInLens du mois de septembre par les supporters du RC Lens et lecteurs de notre site, Jean-Ricner Bellegarde estime que c'est une récompense qui valorise l'ensemble de l'effectif lensois.

Pour MadeInLens, le jeune milieu de terrain des Sang et Or revient sur le début de saison, où il s'impose comme l'un des hommes de base d'Eric Sikora et s'affirme en Ligue 2, alors qu'Alain Casanova n'en faisait pas forcément un titulaire.

Que ressentez-vous après avoir été élu meilleur joueur du mois par les supporters et lecteurs de MadeInLens.com ?

« On va dire que c’est un travail d’équipe, et c’est encourageant pour la suite. Ça fait plaisir d’être élu joueur du mois par les supporters ! Être élu à plus de 70 % des voix, c’est un plébiscite ! J’essaie de donner le maximum sur le terrain, faire un maximum d’efforts et aider l’équipe au mieux, et je suis heureux d’avoir été élu meilleur joueur. »

On revient deux mois en arrière, avec Alain Casanova comme entraîneur. Etait-ce difficile alors de vous imaginer jouer en Ligue 2 ?

« Ma situation était un peu délicate, mais avec le temps avec de la réussite et de la chance j’ai pu jouer. »

Etes-vous surpris par vos prestations ?

« Ça, c’est à vous de me le dire ! Je ne suis pas vraiment surpris de mes prestations, j’essaie de me donner au maximum, et je veux continuer à jouer et à bosser. »

Est-ce que c’est facile de jouer en Ligue 2 par rapport à la réserve en National 2 ?

« Forcément ce n’est pas facile d’évoluer en Ligue 2 : les matchs ne sont pas les mêmes, il y a des matchs plus difficiles que d’autres, où il y a beaucoup de duels, et d’autres matchs où il y a beaucoup de jeu. On ne va pas dire que c’est plus facile ou plus difficile. En CFA il y a plus de duels, les joueurs vont plus au charbon, alors qu’en Ligue 2 ça joue plus au foot. »

Jean Ricner Bellegarde RC Lens 04Vous rappelez-vous de votre premier but ? Qu'éprouve-t-on quand on est jeune joueur et qu’on marque un but qui permet à tout le monde de respirer ?

« Je me souviens bien sûr de mon premier but en pro. C’est impressionnant, on n’y croit pas vraiment. D’être là et de marquer ce but, j’en suis très fier pour moi et l’équipe. »

Comment vous voyez l’avenir avec le RC Lens ?

« Il faut essayer de trouver la possibilité de jouer régulièrement et de garder la confiance du coach ! Je veux me donner au mieux, enchaîner les matchs et jouer un maximum de fois. »

Est-ce dur de garder sa place de titulaire dans l'effectif lensois ?

« Forcément c’est dur de garder sa place car on est un groupe complet, on est beaucoup de joueurs, il y a très peu de place donc il faut essayer de se donner au mieux et être régulier à tous les matchs. »

Au niveau de votre poste, on vous a mis juste devant la défense en ratisseur, en sentinelle. Est-ce que c’est le poste où vous vous exprimez le mieux ou préférez-vous un autre poste ?

« Je n’ai pas vraiment de poste où je me sens mieux : je me sens bien en jouant. Je ne demande qu’à jouer et ça me suffit. »

Propos recueillis par Pascal Guislain (RBM 99.6 FM) et transcrits par Eddy pour MadeInLens

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>