RC Lens - AC Ajaccio : Les notes MadeInLens

Coupe de la Ligue RC Lens NotesC’est au terme d’un match de Coupe de la Ligue laborieux au stade Bollaert-Delelis, un mardi soir pluvieux au début du mois d’août, que les Lensois auront remporté leur premier match officiel de la saison. Longtemps bousculés voire insipides, notamment en première mi-temps, il aura fallu une réaction d’orgueil dans le dernier quart d’heure pour voir les hommes d’Alain Casanova arracher leur qualification en deux minutes. Deux réalisations coup sur coup de Lendric et Lopez renversaient la vapeur après que l’adversaire du jour, l’AC Ajaccio, ait ouvert la marque par Coutadeur en première mi-temps (36e). Voici les notes de MadeInLens pour ce match marqué entre autres par les premières de plusieurs joueurs ou encore les revendications du public Sang et Or :

Les notes du RC Lens (*) : Vachoux (6) – Sylla (5) puis Lemos (6), Dankler (6), Cvetinovic (5,5), Ebosse (6) - Bellegarde (7), Bostock (4), Beghin (4) puis Koukou (4,5) - Fortuné (5,5), Habibou (3) puis Lopez (7), Lendric (6).
Entraîneur : Alain Casanova : 5

Les satisfactions :

Jean Ricner Bellegarde RC Lens 04

Jean-Ricner Bellegarde (7) : Précieux. C’est par ce mot que l’on pourrait résumer la présence dans le jeu du jeune Lensois ce mardi soir. Solide au milieu de terrain, il a été capable de remonter tout le bloc par la qualité de percée incisive qu’on lui connaît. Souvent trop rapide pour le secteur défensif ajaccien, il a provoqué de nombreuses fautes. Il gagnerait cependant parfois à être plus simple dans son jeu et jouer plus rapidement… Aucun doute, toutefois, sur sa capacité à continuer sa progression.

Cristian Lopez (7) : “Super-sub”. Son entrée a tout changé ! L’attaquant espagnol a relancé un Racing à la traîne et galvanisé le secteur offensif, son entente avec Kevin Fortuné ayant entre autres fait la différence. Cristian Lopez enchaîne les matches réussis avec le Racing et s’affirme de plus en plus comme l’une des pièces maîtresses du collectif. Dommage cependant d’être obligé de faire appel à ce type de joueur pour débloquer la situation d’un match de Coupe…

Ivan Lendric (6) : Décisif. Plusieurs joueurs ont obtenu la note de 6 mais il me paraissait important de souligner le travail d’Ivan Lendric. Pour son vingt-sixième anniversaire, le croate a vécu un match compliqué, sans jamais rechigner à la tâche. Associé à un Habib Habibou sans repères, et très rarement servi en première période, il a réalisé une bien meilleure seconde mi-temps. Il est d’abord auteur du but égalisateur - attribué à tort par le speaker de Bollaert-Delelis et le public à Cristian Lopez - sur un tacle rageur après avoir suivi l’action de Fortuné. Puis il combine idéalement avec ce même Fortuné et détourne la défense du ballon avec son appel, offrant une situation idéale à Lopez pour doubler le score. Pas le meilleur des matches mais il y a - beaucoup - de positif à retenir.

Les déceptions :

Habib Habibou (3) : Passé l’étonnement de voir Habib Habibou dans le groupe et encore plus titulaire, nous avions secrètement l’espoir de voir ce dernier se montrer concerné par le collectif et l’importance de ce match. Raté… Bien que parfois bien placé sur les quelques offensives lensoises en première période, l’attaquant a été inexistant en seconde période et globalement improductif. En attestent ses nombreux ballons perdus et son remplacement par Cristian Lopez à la 65ème minute.

John Bostock (4) : Beaucoup de ballons perdus, de passes ratées et un positionnement beaucoup trop bas pour le trinidadien. En clair : un match difficile. Pour autant, comment expliquer qu’il soit parfois positionné encore plus bas que ses défenseurs pour assurer la relance ? D’autant plus lorsque l’on connaît sa capacité à casser les lignes avec ses passes dans le dos de la défense adverse, par exemple. Chose parfaitement réalisée avec une passe en profondeur pour Fortuné… dès qu’il a joué plus haut.

Le coaching d’Alain Casanova (5) : Il avait annoncé ne pas désirer de gros turnover pour ce match, Alain Casanova a finalement changé 8 joueurs de son 11 titulaire face à Nîmes, vendredi. En offrant leurs premières apparitions à des Beghin, Sylla ou encore Habibou, le tacticien Lensois faisait dans l’originalité, avant de revenir à ses premières amours avec deux changements à la mi-temps (sorties de Beghin et Sylla, entrées de Koukou et Lemos) et un collectif plus proche de celui du championnat. Avec succès. La pression se faisant forte et le contexte difficile, je ne me suis toutefois pas autorisé à juger outre-mesure la prestation des jeunes.

La note d’Ajaccio (5) : Très bons en première mi-temps, profitant de chaque erreur de relance lensoise et chaque errement défensif, les acéistes ont complètement lâché en fin de match de manière assez incompréhensible (suivez mon regard). Ajaccio dispose cependant d’armes intéressantes et devrait être en capacité de réaliser un bon championnat.

La note de Bollaert (7) : Plus de 12.000 spectateurs, un mardi soir, pour la Coupe de la Ligue. Chapeau, Bollaert. Capable de se transcender sur certains chants, le kop a souvent laissé le courroux populaire l’emporter et demander les démissions d’Alain Casanova et Jocelyn Blanchard, ou encore d’applaudir ironiquement les nombreuses passes lensoises vers l’arrière. Mais le public a - aussi - soutenu son équipe et a su la transcender dans les moments importants de la rencontre. Le premier clapping de la saison les en a récompensés.

(*) Le barème de notation :

10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>