RC Lens - Nîmes : Les notes MadeInLens

02 RC Lens Nimes Olympique notesAu contraire du match disputé ce lundi soir à Auxerre (défaite 1-0), c’est un RC Lens brouillon dans le jeu et sans réelle ambition qui a rapidement réussi à prendre les devants avant, malheureusement, un scénario final assez similaire et habituel. Alors, nous n’allons pas vous mentir, il est assez difficile de rédiger ce papier tant on ne sait que penser de ce match, la frustration se faisant, somme toute, assez forte. Est-ce la grave blessure de Mouaad Madri - à qui toute l’équipe de MadeInLens adresse tous ses voeux de rétablissement - qui a inhibé les ardeurs offensives lensoises dans un match pourtant bien lancé ? Ou sont-ce plutôt un relâchement coupable, de la fatigue ou encore de la nonchalance qui ont eu raison des trois points tant espérés ? Difficile à dire…

Force est de constater toutefois que le résultat est là. Deux matches, zéro point. Un Racing une nouvelle fois rattrapé dans les derniers instants et une défaite 1-2 face à un potentiel concurrent dans la course à la montée. Le Nîmes Olympique, qui s’est offert de nombreuses occasions et a réalisé 23 (!) tirs sur la cage de Jérémy Vachoux, est présenté par Alain Casanova comme « très réaliste sur le peu d’occasion qu’il a eu. »  N’ayant sûrement pas vu le même match que le technicien Sang et Or, il est fort possible que les notes qui suivent ne correspondent pas tout à fait à son point de vue :

Les notes du RC Lens (*) : Vachoux (6) - Carlier (3), Duverne (5), Cvetinovic (4,5), Lemos (5,5) - Koukou (4), Ephestion (3,5) puis Bostock (5,5), Madri (non-noté) puis Gérard (2,5) - Zoubir (4), Fortuné (3), Lopez (6) puis Lendric (3,5)
Entraîneur : Alain Casanova : 2

Les satisfactions :

Jérémy Vachoux (6) : Parfois peu rassurant pendant la préparation, Jérémy Vachoux apparaît clairement plus solide depuis le début du championnat à Auxerre lundi. Propre sur les ballons qu’il a eu à capter et auteur notamment d’une bonne sortie dans les pieds d’un nîmois en seconde période, il arrête également le penalty qu’il avait provoqué. Pénalty discutable, au demeurant. Petit bémol toutefois : ses relances au pied, qui ont encore hier soir donné des sueurs froides au public de Bollaert.

Cristian Lopez (6) : Bien que hors-jeu de manière répétée en première période et globalement trop court pour jouer 90 minutes, l’attaquant espagnol a réalisé un bon match. Il ne lui a fallu que 6 minutes pour débloquer son compteur, sur un appel d’école et une finition parfaite. Il aurait pu doubler la mise sur deux très bons appels, ses têtes n’étant respectivement pas cadrée et arrêtée par le portier gardois. Très remuant sur le front de l’attaque, il a créé de nombreux espaces mais n’a pas souvent été servi dans le bon tempo...

Alvaro Lemos (5,5) : On vous voit venir. Oui, Alvaro Lemos a perdu le ballon sur l’égalisation nîmoise. Il n’a cependant été mis dans une situation difficile par une perte de balle d'Abdelrafik Gérard. Au-delà de ça, le néo-Lensois a disputé une bonne partie, interceptant pas mal de ballons sur son côté gauche et se projetant assez facilement sur les phases offensives. On aurait aimé que Maxence Carlier, côté opposé, en fasse de même.

Les déceptions :

Maxence Carlier (3) : Après Auxerre, le jeune Lensois a vécu un nouveau match difficile face à Nîmes. Souvent dépassé et pris à revers dans son dos, il a eu beaucoup de mal à contenir les offensives adverses sur son aile… A noter toutefois, certaines interventions nettes et nécessaires ayant permis au Racing de récupérer le ballon. Il y a du progrès, et sa courbe d’apprentissage ne peut qu’être positive.

Kévin Fortuné (3) : Il a joué tout le match mais n’était clairement pas dans le rythme, comme en début de semaine, malgré sa passe décisive pour Cristian Lopez en début de match. A l’image de ses deux face-à-face manqués face Marillat, Kévin Fortuné souffre d’un manque de confiance en ce début de saison… Souhaitons-lui de retrouver rapidement les filets.

Le coaching d’Alain Casanova (2) : Difficile d’expliquer ses choix tactiques dans ce match, que ce soit les changements ou le 11 de départ. Exit les Tasoulis, Bostock ou Lendric, auteurs de prestations plutôt correctes lundi. Un milieu Koukou - Ephestion, et la présence d’un Kévin Fortuné en manque de confiance. L’entrée de Bellegarde, par exemple, aurait pu être un moyen de mieux contenir les assauts nîmois tout en s’offrant une capacité de contres rapide.

La note de Nîmes (7) : Très remuant en attaque, le duo Bozok-Alioui fera des ravages - si ce dernier reste - Totalement décomplexés, les Nîmois ont confisqué le ballon aux Lensois. Leur supplément d’âme et de motivation peut les porter très loin cette saison.

La note de Bollaert (7) : Beau retour en tribune pour les fans lensois et belle prestation de la Marek, qui a testé de nouvelles manières de faire interagir ses consoeurs Xercès, Trannin, Delacourt et Lepagnot. La colère gronde cependant dans des gradins qui ont, à la fin du match, demandé la démission d’Alain Casanova et le retour d’Eric Sikora...

Le point arbitrage : Cela est peu habituel sur MadeInLens.com où nous évitons de juger la prestation de l'arbitre mais faisons aujourd’hui un point sur les décisions de Florent Batta. Très sévère sur certaines fautes lensoises (quatre cartons en vingt minutes) et le pénalty accordé à Nîmes, il ne siffle et ne sanctionne pas un tacle qui vaut à Madri une fracture du tibia. De fait, il ne protège pas l’intégrité des joueurs sur un terrain dont il a la responsabilité. Un arbitrage dangereux, donc.

(*) Le barème de notation :

10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. 

/script>